Durée de validité de la vignette Crit'Air

Durée de validité de la vignette Crit'Air

L’achat d’une vignette Crit’Air pour votre véhicule personnel ou professionnel est obligatoire pour circuler dans certaines agglomérations françaises, devenues des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) ou lors des pics de pollution. C’est, par exemple, le cas dans les métropoles de Paris, Lyon, Toulouse ou encore Grenoble. Ce dispositif a été mis en place pour limiter l’impact polluant des véhicules à moteur. Une fois votre pastille Crit’Air reçue, vous devez l’apposer sur votre véhicule, et ce, pour une durée illimité. Mais certaines situations entraînent son changement.

Vignette Crit’Air : une validité illimitée

La classification environnementale Crit’Air évalue le niveau de pollution de tous les véhicules, qu’il s’agisse d’une voiture, d’un deux-roues, d’un poids lourds, d’un utilitaire ou d’un autobus et d’un autocar. Ils sont classés selon leur type, leur motorisation, leur date de mise en circulation et la norme Euro qui figure sur votre carte grise. Dès que vous demandez votre certificat qualité de l’air et que vous le recevez, il est valable pour toute la durée de vie du véhicule.

Pour rappel, il se présente sous la forme d’un rond autocollant coloré chiffré de 0 à 5 à coller sur le pare-brise ou la fourche du véhicule lorsqu’il n’en possède pas.

Les véhicules les plus écologiques appartiennent à la catégorie 0, et les plus polluants à la catégorie 5. Les véhicules jugés trop vieux ne sont pas classés.

Imprimée par l’imprimerie nationale, la vignette Crit’Air est conçue dans un matériau résistant pour garantir sa longévité. L’encre utilisée est également choisie avec soin afin de résister dans le temps.

Dans quels cas faut-il renouveler le certificat qualité de l’air ?

Même si tout est étudié pour que la vignette dure le plus longtemps possible, il existe certains cas où vous devrez la changer. Sachez qu’il n’est pas possible d’obtenir de duplicata, il faut nécessairement acheter une nouvelle pastille environnementale.

Une vignette devenue illisible

Il se peut qu’au fil des années, l’encre s’efface et que la pastille Crit’Air devienne illisible. Comme elle doit rester suffisamment lisible, notamment en cas de contrôle, vous devez faire une nouvelle demande et la changer.

Elle peut aussi être abîmée lors de sa mise en place, notamment si vous tentez de la repositionner. Si elle est déchirée, là aussi, vous êtes obligé d’en recommander une nouvelle.

Sachez qu’un certificat Crit’Air illisible est considéré comme une absence de vignette et peut-être soumis à une amende.

Un changement ou un bris de pare-brise

Cette situation concerne uniquement les véhicules à pare-brise, car la vignette Crit’Air est apposée dessus, contrairement aux deux-roues.

Un impact sur le pare-brise peut vite arriver et fait partie des tracas des conducteurs. Selon l’impact, il est alors nécessaire de faire changer votre pare-brise. Dans ce cas, la pastille Crit’Air est à renouveler avec une nouvelle demande. Surtout, n’essayez pas de décoller la première vignette pour la recoller sur le nouveau pare-brise, elle se déchirerait.

Un changement d’immatriculation

Certains véhicules sont restés avec l’ancien système d’immatriculation (1234 AB 77, par exemple). Lors d’un changement sur la carte grise (changement d’état civil, nouvelle adresse, ajout d’un copropriétaire, modification du titulaire en cas de don ou de vente), cela entraîne le passage du véhicule dans le nouveau système d’immatriculation. Une nouvelle carte grise avec la nouvelle plaque est alors attribuée, ce qui implique de faire une nouvelle démarche pour obtenir une vignette Crit'Air. Les éléments sur la carte grise et le certificat doivent correspondre.

Une amélioration du traitement des émissions polluantes

Si vous faites installer un système pour mieux traiter les rejets polluants de votre véhicule (filtre à particules, systèmes de réduction catalytique sélective), il est possible de changer de classement Crit’Air. Le véhicule est considéré comme rétrofité, il est nécessaire de communiquer un formulaire au service de délivrance des vignettes.