Quel est le prix de la vignette Crit’Air ?

Quel est le prix de la vignette Crit’Air ?

Vous êtes nombreux à effectuer vos démarches pour vous procurer la vignette anti-pollution. Celle-ci est obligatoire pour circuler et stationner dans certaines villes françaises, notamment celles qui sont devenues des zones à faibles émissions mobilité ou pendant les forts épisodes de pollution. Quel est le coût de la vignette Crit’Air ? Est-il similaire pour un véhicule immatriculé en France ou à l’étranger ? Voici toutes les réponses utiles.

Commander votre vignette Crit’Air : prix et démarches

Le tarif d’achat de la pastille anti-pollution

Il existe différents prix d’achat pour la vignette Crit’Air, en fonction de l’immatriculation de votre véhicule.

Si celui-ci est immatriculé en France, le certificat qualité de l’air vous coûtera un total de 3,70 €. Ce montant se décompose comme suit : 3,11 € pour la commande et la fabrication de la pastille et 0,59 € pour les frais d’affranchissement.

Dans le cas d’un véhicule immatriculé à l’étranger, acheter une pastille Crit’Air vous reviendra à 4,51 €, car les frais d’envoi hors territoire français sont plus élevés (1,40 €).

Si vous décidez de choisir Vignette-Pollution, un service d’accompagnement indépendant de l’État dans la délivrance des titres, la vignette Crit’Air vous revient à un prix unique de 59,90 €. Cette somme se décompose comme suit :

  • 45 € pour la commande, la mise à disposition d’un espace de stockage de vos informations et l’assistance d’un opérateur par e-mail,
  • 10 € pour le traitement rapide (sous 4 heures) de votre commande et sa vérification,
  • 4,90 € pour l’impression par l’imprimerie nationale et les frais d’affranchissement.

Sachez qu’une fois payée et reçue, la vignette Crit’Air est valable pendant toute la durée de vie de votre véhicule. Il est seulement nécessaire de la remplacer si vous changez de pare-brise ou si elle devient illisible.

Comment se procurer le certificat qualité de l’air ?

Deux options s’offrent à vous pour commander votre vignette Crit’Air : le site officiel du gouvernement ou un service d’accompagnement comme Vignette-Pollution.

Avec Vignette-Pollution, vous êtes accompagné tout au long de votre démarche si besoin et celle-ci se fait de manière simplifiée. Il suffit de moins de 5 minutes pour renseigner vos informations de contact et votre numéro de plaque d’immatriculation. C’est ensuite à nos services de récupérer les détails liés à votre véhicule pour compléter votre dossier. Celui-ci est ensuite traité rapidement (dans un délai de 4 heures) avant d’être envoyé à l’imprimerie nationale. Quelques jours ouvrés après votre démarche, vous recevrez à votre domicile votre certificat définitif. En attendant sa réception, vous recevrez par e-mail une vignette provisoire vous permettant de circuler dans les zones réglementées.

Par le site du ministère de l’Écologie, vous risquez de faire face à un allongement de délai de réception dû aux fortes demandes.

Vignette anti-pollution : pour qui et pour quelles zones ?

Les véhicules concernés par l’apposition de la pastille Crit’Air

Le dispositif Crit’Air s’applique à tous les véhicules, c’est-à-dire aux voitures, aux deux-roues, aux véhicules utilitaires légers et aux poids lourds, dont les autocars et les bus.

Il a pour objectif de limiter drastiquement la circulation des véhicules les plus polluants au sein des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) et lors des épisodes de pollution. Ce système, qui est représenté par une vignette autocollante de différentes couleurs et par un numéro, classe chaque véhicule selon le degré d’émissions polluantes rejetées.

La classification s’effectue en fonction divers critères : le type de véhicule, la motorisation (diesel, essence, électrique, hybride, hydrogène), la date d’immatriculation et la norme Euro.

Les véhicules sont répartis en 6 niveaux : 0 correspondant à ceux roulant aux énergies propres et 5 aux plus polluants.

Les zones où le certificat qualité de l’air est obligatoire

Le stationnement et la circulation sont soumis à des restrictions strictes dans les zones à faibles émissions mobilité. Il s’agit des métropoles comme Paris, Lyon, Grenoble, Lyon, Strasbourg ou encore Nice par exemple. Il est alors requis d’apposer une vignette Crit’Air, de manière visible, sur le pare-brise de votre véhicule pour rouler dans ces zones. Et ce, que ce soit pour des trajets réguliers ou ponctuels.

Le certificat qualité de l’air est également obligatoire dans les villes imposant la circulation différenciée lorsque le seuil d’alerte de pollution est dépassé.

Veillez à bien vous renseigner sur les conditions de circulation, chaque collectivité est libre d’appliquer les règles souhaitées.

Le montant des sanctions en cas d’absence ou de non-respect du port de la vignette Crit’Air

En l’absence d’apposition de pastille anti-pollution ou si vous ne respectez pas les réglementations en vigueur dans les zones concernées, vous encourez une amende forfaitaire.

Celle-ci s’élève à 68 € pour les deux-roues, les automobiles et les utilitaires légers, avec possible minoration à 45 € et majoration à 135 €. Pour les poids lourds, le montant est de 135 €, avec une minoration à 90 € et une majoration à 180 €.