Perte vignette Crit’Air ou pare-brise cassé : est-il possible d’avoir un duplicata ou faut-il la remplacer ?

Perte vignette Crit’Air ou pare-brise cassé : est-il possible d’avoir un duplicata ou faut-il la remplacer ?

Le système de classement environnemental Crit’Air délivre un certificat à tous les véhicules, selon leur niveau d’émissions polluantes. Obligatoire depuis 2016 dans certaines métropoles françaises, il doit être apposé de manière visible sur chaque véhicule : voiture, deux-roues, camion, autobus ou autocar. Mais certains événements peuvent survenir, comme la perte, le vol ou le bris de pare-brise. Est-il alors possible de faire une demande de duplicata ou devez-vous commander une nouvelle vignette Crit’Air ?  

Changement de pare-brise, perte de la vignette Crit’Air : pouvez-vous obtenir un duplicata ?

Chaque propriétaire de véhicule, particulier ou professionnel, a l’obligation de posséder un certificat qualité de l’air pour circuler librement au sein des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) ou dans les zones de protection de l’air (ZPA) lors de la mise en place de la circulation différenciée.

Cependant, il peut arriver que vous égariez malencontreusement la vignette, que vous vous la fassiez voler ou que vous deviez la changer si votre pare-brise est impacté. Dans ces cas, un de vos premiers réflexes sera de vouloir faire une demande de duplicata, une procédure qui n’est pas prévue par les autorités à l’heure actuelle. En effet, quel que soit le motif de votre demande, il n’existe pas de système de duplicata pour les vignettes Crit’Air. Vous devez impérativement recommencer votre démarche et acheter une nouvelle pastille.

Sans duplicata, comment faire en cas de perte ou de changement de pare-brise ?

Commander une nouvelle pastille Crit’Air

En cas de perte, de vol ou de bris de pare-brise, vous êtes invité à effectuer une nouvelle commande de vignette Crit’Air. La démarche est similaire à votre première demande de certificat qualité de l’air. Il suffit de vous rendre sur le site gouvernemental et de faire une nouvelle demande, grâce à votre plaque d’immatriculation et vos informations de contact.

Vous pouvez aussi choisir de vous faire accompagner par un service indépendant de l’État dans la délivrance des titres, comme Vignette-Pollution.

Notez que vous ne bénéficiez pas de tarifs préférentiels, quel que soit le motif de renouvellement de votre pastille anti-pollution, même en cas de vol ou de perte. Par les services de l’État, il vous en coûtera 3,70 € et par un service d’accompagnement spécialisé, 59,90 €.

Les délais de réception sont également similaires, qu’il s’agisse d’une première demande ou d’un renouvellement. Il faut compter une dizaine de jours avant de recevoir votre nouvelle vignette par les services gouvernementaux et un délai un peu plus court avec Vignette-Pollution. En attendant sa bonne réception, vous recevrez un certificat provisoire par e-mail, vous permettant de circuler.

Les sanctions applicables si vous ne remplacez pas votre vignette Crit’Air

Le port du certificat qualité de l’air est obligatoire pour tous les véhicules. Il permet d’identifier le niveau de pollution de votre véhicule et s’il est autorisé ou non à rouler dans les ZFE-m ou lors de la circulation différenciée.

En cas de contrôle et en l’absence de vignette, une amende forfaitaire s’applique comme suit :

  • 68 € pour les voitures, les deux-roues, les utilitaires légers
  • 135 € pour les camions, les bus et les cars

Constituant une entrave au Code de la route, circuler sans vignette Crit’Air peut entraîner l’immobilisation de votre véhicule, ainsi que sa mise en fourrière. Il est alors impératif d’effectuer le remplacement de votre vignette perdue, volée ou lorsque vous changez votre pare-brise.