Service d’accompagnement dans la délivrance des certificats qualité de l’air, indépendamment de l’État et de ses organismes.

Vignette Crit’Air 0

Vignette Crit’Air 0

La vignette Crit’Air est obligatoire dans certaines situations, notamment dans les zones à faibles émissions mobilité. Si vous possédez un véhicule à moteur zéro émission, il est alors essentiel d’effectuer une demande de certificat qualité de l’air de niveau 0. Vignette-Pollution vous accompagne dans votre démarche pour obtenir une vignette Crit’Air verte.

Qui est concerné par la vignette Crit’Air 0 ?

Afin de lutter contre les problématiques de pollution, le ministère de l’Écologie a mis en place un système de classification des véhicules, entré en vigueur depuis 2016. Sous forme de pastille autocollante, les véhicules sont désormais classifiés en fonction de leur impact sur l’environnement. Ce dispositif a pour but de favoriser la circulation des voitures les moins polluantes dans les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) ou en cas de pic de pollution dans certaines villes.

Vignette Crit’Air 0 : pour quelle catégorie de véhicule ?

Avant d’aller plus loin, il est essentiel de rappeler que les véhicules sont classés en 6 niveaux, du moins polluant au plus polluant. Cette classification tient compte du type de véhicule, de sa motorisation et de la norme européenne d’émissions polluantes appelée Euro. Chaque vignette pollution possède une couleur différente pour indiquer le classement environnemental.

Le niveau 0 du classement est réservé à tous les types de véhicules 100 % électrique et hydrogène, avec zéro émission moteur. Cela concerne aussi bien les voitures, les deux-roues, les tricycles, les quadricycles, les utilitaires et les poids lourds.

De couleur verte, la vignette Crit’Air 0 est à apposer sur le pare-brise de votre véhicule propre pour que vous puissiez circuler librement dans les ZFE-m.

Zones d’utilisation de la vignette Crit’Air 0

Dans un souci de réduction de pollution environnementale, certaines collectivités ont appliqué des restrictions de circulation. Celles-ci peuvent être totales ou partielles (des zones précises dans la métropole comme les centres-villes ou des plages horaires spécifiques).

Le certificat de qualité d’air est indispensable pour rouler et stationner dans les zones à faibles émissions mobilité, à l’instar de Paris, Lille, Grenoble. Ces agglomérations bénéficient d’un accès restreint permanent.

Mais il est également obligatoire dans les zones de circulation différenciée lors d’un épisode de pollution. Celles-ci sont nommées les zones de protection de l’air (ZPA) ou zones de protection de l’air départementale (ZPAD). C’est le cas de Marseille, Lyon, ou encore Toulouse.

Même si les vignettes Crit’Air ne sont pas obligatoires sur l’ensemble du territoire, il est tout de même recommandé d’en avoir une. Surtout si vous travaillez ou voyagez régulièrement dans les zones concernées. Notez que chaque ville est libre de fixer les catégories de véhicules autorisées.

Faisant office d’attestation de zéro émission moteur, la vignette Crit’Air 0 vous permet d’aller et venir comme bon vous semble au sein de l’ensemble de ces villes. Sans certificat qualité de l’air, il vous est interdit de circuler et stationner dans une ZFE-m.

Démarches pour obtenir la vignette Crit’Air 0

Comment faire une vignette Crit’Air 0 ?

Pour effectuer votre demande de pastille Crit’Air 0, plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez passer par un service d’accompagnement, indépendant de l’État à l’image de Vignette-pollution.net ; ou par le biais du site gouvernemental.

Dans le premier cas, vous bénéficiez d’un service en ligne pour simplifier votre démarche. En moins de 5 minutes, votre demande de vignette Crit’Air est effectuée. Vous avez seulement besoin de renseigner votre immatriculation et vos informations de contact dans le formulaire prévu à cet effet. Nous récupérons ensuite automatiquement les données de votre véhicule et traitons votre demande sous 4 heures ou 2 heures en express. Une vignette Crit’Air 0 provisoire vous est envoyée à l’adresse indiquée sous 24 heures, puis vous recevrez votre certificat qualité de l’air définitif sous quelques jours. En cas de doute, vous avez accès au suivi via e-mail.

Si vous souhaitez faire votre demande via le site Crit’Air, il vous suffit de remplir le formulaire adéquat. Vous pouvez également faire votre démarche par un envoi postal, après avoir téléchargé et rempli le formulaire. Sachez que les services de l’État accusent de nombreux retards de délivrance des vignettes.

Certificat de qualité de l’air 0 : coût et durée de vie

Pour tous les véhicules immatriculés en France, la vignette Crit’Air 0 bénéficie d’un prix fixe de 3,67 € avec frais d’envoi compris. En passant par notre service, le tarif s’élève à 59,90 € pour bénéficier d’un service rapide, simplifié et d’un délai de traitement raccourci.

Par ailleurs, il faut savoir que la durée de vie de la pastille Crit’Air 0 est illimitée, tant que celle-ci reste bien lisible. Elle est unique, permanente et est affectée au véhicule à vie.

Quelles sont les sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette ?

Si vous ne respectez pas la réglementation en vigueur, vous êtes passible de sanction, dans trois cas de figure :

  • l’absence de vignette pour circuler dans les ZFE-m ou ZPA ou la circulation en période d’interdiction
  • l’utilisation d’un véhicule non autorisé dans les zones concernées
  • la falsification du certificat qualité de l’air

Les deux premières infractions entraînent une amende forfaitaire de 68 € pouvant s’élever jusqu’à 180 € en cas de retard de paiement. En cas de fausse vignette, le montant de l’amende est de 135 € pouvant être majorée jusqu’à 750 €.

Notez que le véhicule peut aussi être immobilisé en cas de non-respect de la loi.