Service d’accompagnement dans la délivrance des certificats qualité de l’air, indépendamment de l’État et de ses organismes.

Vignette Crit’Air 3

Vignette Crit’Air 3

Afin de réduire la pollution atmosphérique des métropoles et améliorer la qualité de l’air, des mesures sont appliquées depuis quelques années. C’est notamment le cas avec l’arrivée des vignettes Crit’Air et des zones à faibles émissions. Votre véhicule fait partie de la catégorie 3 des pastilles anti-pollution ? Découvrez les démarches pour l’obtenir.

Qui est concerné par la vignette Crit’Air 3 ?

Tous les véhicules : deux roues, voitures, poids lourds et bus sont soumis à de nouvelles règles depuis 2016. S’inscrivant dans la loi mobilité (LOM), il est désormais obligatoire de demander une vignette Crit’Air. Ce système a pour objectif de déterminer les véhicules qui sont autorisés à circuler dans les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m).

Vignette Crit’Air 3 : pour quelle catégorie de véhicule ?

Le classement du dispositif Crit’Air repose sur 6 niveaux et se modélise par une pastille autocollante de couleur, comportant un chiffre. Les catégories 0 (ou verte), 1, 2, 3 concernent les véhicules les plus récents et donc les moins polluants. La catégorie 4 et 5 englobent les véhicules les plus vieux rejetants le plus de polluants. Cette catégorisation est définie par la date de mise en circulation du véhicule, leur motorisation et leur appartenance à la norme Euro.

La vignette Crit’Air 3, reconnaissable par sa couleur orange, concerne donc :

  • les voitures ou les utilitaires légers diesel immatriculés entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2010 ou Euro 4 ; à moteur essence immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 ou Euro 2 et 3
  • les deux-roues, tricycles, et quadricycles à moteur Euro 2 mis en circulation du 1er juillet 2004 au 31 décembre 2006
  • les poids lourds et bus, à moteur diesel immatriculés entre le 1er octobre 2009 au 31 décembre 2013 ou Euro 5 ; à moteur essence immatriculés du 1er octobre 2001 au 30 septembre 2009 ou Euro 3 et 4

Zones d’utilisation de la vignette Crit’Air 3

Les ZFE-m ont été créées dans l’optique de limiter les émissions polluantes au sein des grandes métropoles françaises. Quatre sont déjà en place, il s’agit de Paris, du Grand Paris, de la métropole de Grenoble et de Lyon. Les conditions de circulation sont donc réduites dans ces agglomérations. Ne sont autorisés à rouler uniquement les véhicules avec une vignette Crit’Air 3 ou au-dessus. De plus, courant 2021, 6 nouvelles métropoles devraient rejoindre les ZFE-m  : Aix-Marseille-Provence, Nice-Côte d’Azur, Rouen-Normandie, Toulon-Provence-Méditérranée, Toulouse et Montpellier.

Cependant, il faut noter que d’ici 2022 pour Paris et 2025 pour d’autres ZFE-m, les véhicules Crit’Air 3 seront interdits de circulation.

De plus, il existe des zones de protection de l’air (ZPA) ou zones de protection de l’air départementale (ZPAD) lors des épisodes de pollution. Celles-ci appliquent des restrictions de conduite ou la circulation différenciée de manière ponctuelle. Avoir une pastille Crit’Air 3 est donc également obligatoire dans ce cas-ci.

Démarches pour obtenir la vignette Crit’Air 3

Comment faire une vignette Crit’Air 3 ?

Pour obtenir votre certificat qualité de l’air de niveau 3, il suffit d’en faire la demande auprès du site officiel Crit’Air ou d’un service d’accompagnement qui s’occupe de la délivrance de ce titre, comme Vignette-Pollution.

Simple et rapide, votre démarche par notre service se fait en moins de 5 minutes ! Pour ce faire, remplissez le formulaire avec la plaque d’immatriculation de votre véhicule et vos informations de contact. Ensuite, notre système récupère automatiquement les données liées à votre véhicule pour définir votre catégorie Crit’Air. Il faut estimer 4 heures de délai pour traiter votre demande. Après vérification, nous l’envoyons à l’imprimerie nationale et vous recevez en 24 heures un certificat provisoire par e-mail. Les jours suivants, votre vignette Crit’Air vous est livrée à votre adresse.

En passant par les services de l’État, il est nécessaire de remplir le formulaire en ligne par voie dématérialisée ou de le renvoyer par courrier au ministère de l’Écologie. En revanche, la délivrance des vignettes Crit’Air peut prendre plus de 10 jours. Le service accuse d’importants retards.

Certificat de qualité de l’air 3 : coût et durée de vie

Les vignettes Crit’Air sont au prix fixe de 3,67 €. Notre service d’accompagnement vous propose un prix de 59,90 €, incluant votre demande en moins de 5 minutes, la récupération automatique des données, le traitement en 4 heures, l’envoi de la pastille provisoire par e-mail et la définitive par courrier.

D’autre part, les vignettes pollution ont une durée de vie illimitée (sauf en cas de changement de pare-brise ou d’illisibilité).

Quelles sont les sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette ?

Circuler sans vignette Crit’Air au sein d’une ZFE-m ou avec une voiture, un deux-roues non autorisé vous expose à une amende de 68 €, pouvant s’étendre à 180 €.

Pour les bus et poids lourds, la contravention est de 180 €, majorée à 375 €. Notez aussi que le véhicule peut être immobilisé et mis en fourrière.

Par ailleurs, dans le cas où votre vignette Crit’Air serait falsifiée, cela entraîne également des sanctions pouvant s’élever jusqu’à 750 €.