Service d’accompagnement dans la délivrance des certificats qualité de l’air, indépendamment de l’État et de ses organismes.

Vignette Crit’Air 4

Vignette Crit’Air 4

Être équipé de vignette Crit’Air est obligatoire dans les zones à faibles émissions mobilité. Ce dispositif, mis en place depuis 2016, vise à diminuer la circulation des véhicules polluants dans les grandes métropoles françaises. C’est le cas avec les Crit’Air de niveau 4, qui concernent des véhicules assez vieillissants. Découvrez les zones autorisées dans lesquelles circuler et les démarches à effectuer pour obtenir votre pastille pollution Crit’Air 4.

Qui est concerné par la vignette Crit’Air 4 ?

Le système Crit’Air concerne tous les véhicules, c’est-à-dire aussi bien les voitures, les deux-roues que les bus et les poids lourds. Il s’inscrit dans la continuité de la loi mobilité (LOM) pour favoriser la mise en circulation des véhicules propres et la réduction de la pollution dans certaines agglomérations.

Vignette Crit’Air 4 : pour quelle catégorie de véhicules ?

La classification Crit’Air s’appuie sur trois paramètres : la date d’immatriculation du véhicule, sa motorisation et la norme Euro. À l’aide d’une pastille autocollante de couleur et d’un chiffre, les véhicules sont désormais catégorisés.

La vignette Crit’Air 4, de couleur bordeaux, concerne ainsi :

  • les voitures ou les utilitaires légers à motorisation diesel mis en circulation du 1er janvier 2001 au 31 décembre 2005 ou Euro 3
  • les deux-roues, tricycles, et quadricycles à moteur immatriculés du 1er juin 2000 au 30 juin 2004
  • les poids lourds et bus, à moteur diesel immatriculés entre le 1er octobre 2006 et le 30 septembre 2009 ou Euro 4

Zones d’utilisation de la vignette Crit’Air 4

Il faut savoir que les pastilles pollution s’appliquent dans deux conditions : les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) ou lors de pics de pollution dans les zones de protection de l’air (ZPA).

Il est obligatoire d’apposer sur votre pare-brise une vignette Crit’Air 4 si votre véhicule fait partie de cette catégorie et que vous circulez régulièrement dans les ZFE-m suivantes : Paris, Grand Paris, Grenoble et Lyon.

Cependant, il faut noter que depuis le 1er juin 2021, les véhicules classés Crit’Air 4 ne sont plus autorisés à rouler dans la métropole du Grand Paris en semaine de 8h à 20h et tous les jours aux mêmes horaires pour les poids lourds. Cette restriction devrait s’étendre aux autres ZFE-m d’ici 2022.

Six autres métropoles rejoindront d’ailleurs les ZFE-m en 2021 : Toulon, Rouen, Toulouse, Montpellier, Nice et Marseille.

Concernant les ZPA, les préfets appliquent des mesures ponctuelles restrictives lors d’épisodes de fortes pollutions. C’est le cas de la circulation différenciée où il est obligatoire de posséder une vignette Crit’Air. De manière générale, les Crit’Air 4 sont encore autorisées à rouler, mais visent à disparaître d’ici 2022.

Démarches pour obtenir la vignette Crit’Air 4

Comment faire une vignette Crit’Air 4 ?

Le certificat qualité de l’air s’obtient par le biais d’une demande en ligne. Celle-ci peut s’effectuer soit via le site officiel Crit’Air ou par un service d’accompagnement indépendant de l’État dans la délivrance des vignettes pollution.

C’est le cas de Vignette-Pollution, qui vous accompagne de manière rapide et simple pour effectuer votre demande de pastille Crit’Air. À l’aide de votre numéro d’immatriculation et de vos informations de contacts à compléter dans notre formulaire, nous récupérons toutes les données de votre véhicule (date d’immatriculation, catégorie Crit’Air…). Votre demande est ensuite traitée par notre équipe sous 4 heures. Une fois les informations vérifiées, nous faisons parvenir votre démarche à l’imprimerie nationale pour impression. Sous 24 heures, un certificat provisoire vous est envoyé sur votre e-mail. Et enfin, quelques jours après, vous recevrez à votre domicile votre pastille définitive. Tout au long du processus, un suivi est possible par e-mail.

D’autre part, si vous souhaitez passer par les organismes d’État, il vous faudra également remplir un formulaire en ligne ou l’envoyer par voie postale au ministère de l’Écologie. Un délai de 10 jours de réception est annoncé, mais celui-ci est généralement dépassé.

Certificat de qualité de l’air 4 : coût et durée de vie

Commander une pastille pollution coûte 3,67 €. En revanche, notre service d’accompagnement est au tarif de 59,90 €. Sont compris dans le prix : la démarche en ligne en moins de 5 minutes, la récupération automatique des données, le traitement en 4 heures, l’envoi de la vignette provisoire par e-mail et de la définitive par courrier.

Une fois reçu, le certificat qualité de l’air est valable à vie. À l’exception d’un changement de pare-brise ou d’un manque de lisibilité. Auquel cas, il est nécessaire d’en recommander un.

Quelles sont les sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette ?

Vous vous exposez à des contraventions si :

  • vous roulez sans vignette Crit’Air au sein d’une ZFE-m ou avec un véhicule non autorisé
  • votre vignette est contrefaite

Une amende forfaitaire est applicable à hauteur de 68 € pour les véhicules particuliers hors poids lourds, avec possible majoration à 180 €. Les camions et bus sont soumis à une amende de 180 €, pouvant s’étendre à 375 €. Par ailleurs, ces infractions peuvent entraîner l’immobilisation totale du véhicule.

En cas de contrefaçon, la sanction peut s’élever jusqu’à 750 €.