Vignette Crit’Air 5

Vignette Crit’Air 5

Depuis leur mise en place en 2016, les certificats qualité de l’air ont pour objectif de contrôler la circulation des véhicules les plus polluants. Notamment dans les zones à faibles émissions de mobilité ou lors d’épisodes de pollution. Les vignettes Crit’Air 5 correspondent aux véhicules les plus polluants. Vignette-Pollution fait le point sur les restrictions appliquées à cette catégorie et les démarches à effectuer pour obtenir la vignette. 

Qui est concerné par la vignette Crit’Air 5 ?

Afin de limiter la pollution atmosphérique présente dans les grandes agglomérations et favoriser la qualité de l’air, l’État a créé le système Crit’Air. Celui-ci classe tous les types de véhicules (voitures, deux-roues, poids lourds, bus) en fonction de la quantité d’émissions polluantes qu’ils rejettent.

Vignette Crit’Air 5 : pour quelle catégorie de véhicules ?

Afin de déterminer à quel niveau les véhicules appartiennent, le classement s’appuie sur la date de mise en circulation de ceux-ci, leur motorisation et leur classification dans la norme Euro.

La vignette Crit’Air 5 est le dernier niveau du système. De couleur grise, elle concerne les véhicules les plus polluants, à savoir :

  • les voitures ou les utilitaires légers diesel immatriculés du 1er octobre 1997 au 31 décembre 2000 ou Euro 2
  • les poids lourds et bus, à moteur diesel mis en circulation entre le 1er octobre 2001 et le 30 septembre 2006 ou Euro 3

Zones d’utilisation de la vignette Crit’Air 5

En règle générale, l’utilisation des certificats qualité de l’air est obligatoire pour circuler dans les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m), à l’instar de Paris, Lyon et Grenoble.

S’appliquant aux véhicules les plus anciens et les plus polluants, la pastille Crit’Air de niveau 5 est bannie du Grand Paris, depuis le 1er juillet 2019. À savoir Paris intra-muros et les communes intérieures à l’A86, ce qui fait un total de 79 agglomérations.

Par ailleurs, d’autres métropoles sont vouées à renforcer leurs restrictions et à passer en ZFE-m, courant 2021. Il s’agit de Toulon, Rouen, Toulouse, Montpellier, Marseille et Nice.

D’autre part, les vignettes Crit’Air sont également indispensables pour rouler dans les zones de protection de l’air (ZPA) lors de pics de pollution. Il incombe aux préfets de mettre en place des mesures de restriction de circulation, comme la circulation différenciée. Avec un véhicule appartenant à la catégorie Crit’Air 5, il devient de plus en plus difficile de circuler dans les agglomérations, car ils rejettent le plus de polluants.

Démarches pour obtenir la vignette Crit’Air 5

Comment faire une vignette Crit’Air 5 ?

Obtenir votre certificat qualité de l’air s’effectue par une demande en ligne. Soit par le biais d’un accompagnateur dans la délivrance des vignettes, comme Vignette-Pollution ; ou via le site officiel du gouvernement.

Vignette-Pollution est indépendant de l’État et vous propose un service d’accompagnement pour faire votre demande de vignette Crit’Air simplement et rapidement. Pour cela, un formulaire est à compléter avec vos informations de contacts et votre plaque d’immatriculation. Vous n’avez pas besoin d’autres éléments, nous nous occupons automatiquement d’obtenir les données relatives à votre véhicule, sous 4 heures. Dès la vérification des informations, nous envoyons votre demande à l’imprimerie nationale pour éditer votre pastille. En attendant de recevoir votre certificat qualité de l’air définitif sous quelques jours, nous vous envoyons, par e-mail, un certificat provisoire dans un délai de 24 heures. Sachez que vous pouvez suivre toutes les étapes de votre démarche par notre suivi par e-mail.

D’autre part, vous avez la possibilité de faire votre démarche à l’aide du formulaire disponible sur le site Crit’Air de l’État. Deux solutions s’offrent alors à vous : le remplir en ligne ou l’envoyer aux services de délivrance des certificats du ministère de l’Écologie. En revanche, des retards de délivrance peuvent être encourus.

Certificat de qualité de l’air 5 : coût et durée de vie

Toutes les vignettes Crit’Air bénéficient d’une tarification unique de 3,67 € seules. Cependant, si vous choisissez notre service d’accompagnement rapide et simplifié, le prix s’élève à 59,90 €. Celui-ci comprend la récupération automatique des données, le traitement de votre demande en 4 heures, l’envoi de la vignette provisoire par e-mail et la livraison à votre domicile de la pastille définitive.

Une fois commandée, la vignette Crit’Air 5 possède une durée de vie illimitée. Elle est renouvelable uniquement si le pare-brise de votre véhicule doit être changé ou qu’elle devient non lisible.

Quelles sont les sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette ?

Si votre véhicule n’a pas son certificat qualité de l’air pour rouler dans les ZFE-m ou les ZPA, vous êtes soumis à une amende de 68 €, majorée à 180 € pour les voitures. Et 180 € avec majoration à 375 € pour les poids lourds.

Ce même montant s’applique aussi si vous roulez avec un véhicule non autorisé au sein des zones restreintes. Par exemple, si vous roulez avec votre véhicule Crit’Air 5 dans Paris, maintenant que leur circulation est complètement interdite.

En cas de non-respect des restrictions, sachez que votre véhicule peut être immobilisé et mis en fourrière.

Par ailleurs, si vous roulez avec une pastille falsifiée, la contravention peut atteindre jusqu’à 750 €.