Vignette anti-pollution pour les véhicules immatriculés en France

Vignette anti-pollution pour les véhicules immatriculés en France

Dans l’objectif de faire baisser la pollution atmosphérique dans les grandes métropoles françaises, le dispositif Crit’Air a été mis en place. Il existe désormais des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) qui appliquent des mesures strictes pour limiter la circulation des véhicules les plus polluants. Tous les véhicules immatriculés en France doivent posséder une vignette autocollante qui permet de départager leur niveau de polluants.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le certificat qualité de l’air pour votre véhicule français.

Vignette Crit’Air pour véhicule immatriculé en France : est-elle obligatoire ?

Depuis 2016, la pastille anti-pollution a été instaurée par le gouvernement français dans l’objectif de limiter l’émission des rejets polluants, provoquée par la circulation des véhicules polluants.

Cette mesure permet ainsi de déterminer le niveau de pollution de chaque véhicule, en tenant compte de leur type, de leur première date d’immatriculation, de leur motorisation et de la norme Euro. Tous les véhicules sont concernés : les voitures, les utilitaires légers, les deux-roues, les poids lourds.

Le système Crit’Air classifie les véhicules en 6 classes : de 0 à 5. Les moins polluants sont classés dans la catégorie 0 et les plus polluants, dans la catégorie 5.

Pour déterminer la catégorie de votre véhicule, vous pouvez vous reporter au tableau de classification Crit’Air.

Dans quelles zones la vignette anti-pollution est-elle requise ?

Il est obligatoire d’apposer une pastille Crit’Air sur votre véhicule pour circuler et stationner dans toutes les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m). Celles-ci concernent les grandes métropoles françaises, à l’instar de Paris, Lyon, Nice, Grenoble, Strasbourg, ou encore Rouen.

Elles sont également demandées lors de la mise en place de la circulation différenciée pendant les forts épisodes de pollution, dans certaines agglomérations.

Pensez à vous renseigner sur les modalités de chaque ville, car elles sont libres de fixer leurs propres restrictions de circulation.

Obtenir une vignette anti-pollution pour votre véhicule français

Comment se procurer un certificat qualité de l’air pour un véhicule immatriculé en France ?

Pour acheter votre vignette anti-pollution pour votre véhicule immatriculé en France, vous avez deux options. La première est d’effectuer votre démarche sur le site du gouvernement. La seconde est de choisir un service d’accompagnement dans la délivrance des pastilles Crit’Air tel que Vignette-Pollution.

Par le biais du site des services de l’État, vous devez remplir le formulaire dédié à l’aide des données sur votre carte grise. Il est possible de compléter ce document par courrier ou en ligne. Le délai d’attente pour la réception de votre vignette est annoncé à 10 jours, mais peut, en réalité, être allongé suite à la forte demande.

En faisant confiance à Vignette-Pollution.net, votre demande est simplifiée et plus rapide. Moins de 5 minutes suffisent à faire votre démarche, qui nécessite seulement votre contact et votre numéro de plaque d’immatriculation. Les informations détaillées de votre véhicule français sont ensuite récupérées par nos équipes. Votre dossier est traité dans un délai de 4 heures, puis envoyer à l’imprimerie nationale. Quelques jours ouvrés plus tard, vous recevrez à l’adresse indiquée votre certificat qualité de l’air définitif. En attendant, une pastille provisoire vous sera envoyée par e-mail pour que vous soyez en règle.

Certificat de qualité de l’air pour véhicule français : prix et durée de vie

La commande d’une pastille anti-pollution est au prix de 3,70 € en France, avec frais d’acheminement compris. En revanche, si vous optez pour notre service d’accompagnement afin d’accélérer votre demande, le tarif s’élève à 59,90 €.

Dès que vous recevez votre vignette, elle est valable indéfiniment, à condition qu’elle reste lisible. Si elle se dégrade ou que vous changez de pare-brise, vous devrez alors la renouveler.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette pour votre véhicule immatriculé en France

Les propriétaires de l’ensemble des véhicules français peuvent recevoir une contravention s’ils :

  • circulent ou stationnent en l’absence d’une vignette Crit’Air dans les ZFE-m ou pendant les pics de pollution
  • disposent d’une fausse pastille ou roulent avec un véhicule non autorisé dans ces mêmes zones

Le montant de l’amende forfaitaire varie selon le type de véhicule :

  • 68 € pour les voitures, les deux-roues et les utilitaires légers
  • 135 € pour les camions, les autocars et les autobus

En cas de non-respect de ces réglementations, le véhicule peut être immobilisé et mis en fourrière.