Vignette Crit’Air pour scooter

Vignette Crit’Air pour scooter

Dans un souci environnemental et de protection de la santé des citadins, il est désormais obligatoire de disposer d’une vignette Crit’Air dans certaines agglomérations françaises. Celle-ci a pour but de contrôler les émissions polluantes causées par les véhicules, dont les scooters. Démarches, conditions, zones applicables, prix… Voici un tour d’horizon sur le certificat qualité de l’air pour scooter.

La vignette Crit’Air pour scooter, c’est quoi ?

Le dispositif Crit’Air vise à limiter la circulation des deux-roues polluants dans les zones à faibles émissions mobilité ou lors d’une pollution atmosphérique importante.

Quelle vignette Crit’Air pour les scooters ?

Le système Crit’Air, représenté par une vignette autocollante de couleur avec un chiffre, s’applique aux scooters comme aux autres véhicules. 5 niveaux déterminent leur classement, selon leur degré de pollution et leur date mise en circulation.

Les deux-roues disposent d’une classification propre :

  • CritAir verte scooter 0 : 100 % électrique et hydrogène
  • CritAir violette scooter 1 : moteur gaz ou hybride rechargeable ; immatriculation depuis le 1er janvier 2018 ou Euro 4
  • CritAir jaune scooter 2 : immatriculation jusqu’au 31 décembre 2017 pour les cyclomoteurs ou Euro 3
  • CritAir orange scooter 3 : immatriculation du 1er juillet 2004 au 31 décembre 2006 ou Euro 2
  • CritAir bordeaux scooter 4 : immatriculation du 1er juin 2000 au 30 juin 2004, pas de norme Euro

Pour information, tous les scooters immatriculés avant 2000 ne bénéficient pas de vignette Crit’Air, car ils émettent trop de polluants. Ils sont alors non classés.

Les zones d’utilisation de la vignette Crit’Air pour scooter

Les grandes métropoles françaises, à l’instar de Paris, Lyon ou Grenoble ont adopté le dispositif Crit’Air pour réduire la pollution atmosphérique causée par la circulation. Si vous disposez d’un scooter, vous êtes désormais obligé d’être équipé d’une vignette anti-pollution pour pouvoir circuler au sein de ces villes, régulièrement ou ponctuellement. Chaque zone urbaine a ses propres conditions, renseignez-vous sur les zones applicables selon la ville où vous vous rendez.

Par ailleurs, les certificats de l’air sont aussi indispensables lors de la mise en place de la circulation différenciée dans les zones de protection de l’air (ZPA) ou les ZPA départementales.

Cela vaut aussi bien pour les scooters possédant une immatriculation française qu’étrangère.

Démarches pour obtenir une vignette Crit’Air pour scooter

Où acheter une pastille pollution Crit’Air pour scooter ?

Acheter votre vignette Crit’Air est possible à partir de deux sites :

  • le site gouvernemental
  • Vignette-Pollution, un service d’accompagnement dans la délivrance des titres Crit’Air

Vous souhaitez une démarche rapide, fiable, sécurisée et simple ? Optez pour Vignette-Pollution ! À l’aide du formulaire, vous aurez besoin de remplir seulement trois informations utiles : l’immatriculation de votre scooter, votre identité et votre adresse (e-mail et postale). Notre service s’occupe ensuite de rechercher et trouver les informations liées à votre scooter pour déterminer sa catégorie Crit’Air. Nous nous engageons à traiter votre dossier sous 4 heures, puis d’envoyer votre demande à l’imprimerie nationale pour impression. En attendant de recevoir par courrier votre pastille définitive en quelques jours, un certificat qualité de l’air provisoire vous est envoyé par e-mail.

Dans le cas où vous feriez votre demande par le service de l’État, vous aurez besoin de fournir des justificatifs, soit par voie postale ou sur leur site. Le délai de 10 jours annoncé, est souvent bien plus long, en raison du fort taux de demande.

Certificat de qualité de l’air pour scooter : prix et durée de vie

La pastille anti-pollution pour scooter est au même prix que pour les autres véhicules, à savoir 3,70 €. En revanche, si vous passez par notre service d’accompagnement fiable, rapide et simple, les frais s’élèvent à 59,90 €.

Sachez que le certificat de l’air est valable toute la durée de vie du deux-roues, sauf en cas de bris de pare-brise. Le cas échéant, il est nécessaire de recommander une vignette Crit’Air.

Vignette Crit’Air pour scooter : mode d’emploi

La pastille pollution doit être apposée de manière bien visible. Pour cela, il est nécessaire de retirer le patch sur le recto du courrier, puis de décoller la pastille pour la replacer sur le verso du document. L’ensemble se décolle par l’arrière. Pour les scooters, il est conseillé de la coller sur la fourche ou la bulle.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette sur un scooter

Vous êtes amendable si vous circulez avec un scooter dans une ZFE-m ou en période de circulation alternée avec une vignette interdite (trop polluante), sans vignette ou que celle-ci est illisible ou falsifiée.

Vous recevrez alors une contravention de l’ordre de 68 €, qui peut être minorée à 45 € si le paiement est effectué sous 30 jours, ou 180 € en cas de retard de règlement.

Ces infractions peuvent aussi entraîner l’immobilisation complète du scooter et sa mise en fourrière.