Vignette Crit’Air Brest

Vignette Crit’Air Brest

Deuxième port militaire de France, Brest n’échappe pas aux épisodes de pollution engendrés par le trafic routier. Pour lutter contre ce phénomène nuisant à la santé publique, la ville bretonne peut choisir de réglementer la circulation lors des pics de pollution. Si certaines villes françaises ont adopté la vignette Crit’Air pour limiter la pollution atmosphérique, ce n’est pas encore le cas de Brest. Toutefois, celle-ci sera sûrement imposée à l’horizon 2025. Voici tout ce qu’il y a à connaître sur la pastille anti-pollution et cette commune de l’extrémité ouest de la Bretagne.

Brest et la vignette Crit’Air : qui est concerné par cette mesure anti-pollution ?

Comprendre la classification Crit’Air

Le protocole Crit’Air a été mis en place par le gouvernement français dans l’objectif de limiter la circulation des véhicules émettant de fortes concentrations de polluants. Cette mesure a deux buts majeurs : améliorer la qualité de l’air pour préserver la santé des habitants et sauvegarder l’environnement.

Crit’Air prend la forme d’une vignette autocollante, de couleur et chiffrée, à apposer sur toutes les classes de véhicules : les automobiles, les camions, les deux-roues, les utilitaires légers, les bus et les cars.

Selon leur âge, leur motorisation et leur classement dans la norme Euro, les véhicules sont classés en 6 catégories distinctes, permettant d’identifier leur taux de pollution.

En fonction de leur classe Crit’Air, certaines villes interdisent de manière permanente ou ponctuelle leur circulation et leur stationnement. Si votre véhicule est trop ancien (ultérieur à 1997 pour les voitures et les utilitaires, 2001 pour les poids lourds et les bus, 2000 pour les deux-roues), il est hors classement et ne peut pas prétendre au port de la vignette anti-pollution.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : quelles sont les zones de restriction dans le chef-lieu du Finistère ?

Si vous résidez à Brest ou dans les quartiers de Bellevue, Europe, Quatre Moulins, Saint-Pierre, Lamebézellec, Saint-Marc ou Brest centre, vous n’êtes pas encore concerné par l’apposition de la pastille Crit’Air.

En revanche, étant la deuxième ville de Bretagne la plus peuplée après Rennes, et la première agglomération du département du Finistère, Brest risque d’être soumis à la mesure Crit’Air dans les prochaines années. En effet, d’ici 2025, toutes les communes de plus de 150 000 habitants passeront en ZFE-m (zone à faibles émissions mobilité) et rendront obligatoire la pastille anti-pollution. Ce qui sera le cas de Brest, recensant plus de 200 000 habitants.

Par ailleurs, si vous prévoyez de vous déplacer à Rennes, vous devez présenter une pastille pollution, même si vous êtes Brestois.

L’obtention de la pastille environnementale dans la cité du Ponant

Comment acheter le certificat pollution à Brest ?

Même si la ville maritime bretonne n’impose pas le port de la vignette Crit’Air, il est conseillé de vous en fournir une pour anticiper l’application du protocole. Vous devez également l’avoir pour rouler dans certaines agglomérations à l’image de Paris, Rennes, Grenoble ou encore Rouen.

Pour effectuer votre démarche, deux options sont possibles : confier votre demande à un service d’accompagnement indépendant de l’État comme Vignette-Pollution.net ou au service dédié du ministère de la Transition écologique.

Vignette-Pollution.net vous permet de bénéficier d’un accompagnement dédié et d’un service rapide (délai de traitement maximum de 4 heures). Votre demande se passe en ligne et en 5 minutes : vous devez remplir le formulaire à l’aide de vos informations de contact et de la plaque d’immatriculation de votre véhicule. Vous n’avez pas besoin de connaître la classe Crit’Air de celui-ci, notre service se charge de la déterminer en récupérant les données de votre véhicule. Une fois validée, votre demande est envoyée à l’imprimerie nationale pour l’impression de la vignette. Elle vous est ensuite expédiée à l’adresse indiquée, en quelques jours ouvrés. Si vous en avez besoin immédiatement, un justificatif officiel provisoire vous est communiqué par e-mail.

Par le site des services publics, vous pouvez connaître des retards de livraison en raison de l’importante demande.

Coût de la vignette Crit’Air et durée de validité

Le prix de la pastille anti-pollution est unique à tous les véhicules. Il s’élève à 3,70 € avec frais d’acheminement et d’impression compris. En revanche, la vignette Crit’Air est plus coûteuse si vous choisissez de vous faire accompagner. Il faut alors prévoir de débourser 59,90 € comprenant : la récupération automatique des informations du véhicule, le délai de traitement express, l’impression, la pastille provisoire et l’expédition garantit en quelques jours ouvrés.

Le certificat qualité de l’air est valide toute la durée de vie de votre véhicule. Il est renouvelable dans deux cas : s’il est endommagé (déchirure ou illisibilité) ou en cas de changement de pare-brise.

L’absence de vignette Crit’Air ou le non-respect des réglementations entraînent-ils des sanctions ?

Dans le cas où vous ne respecteriez pas les mesures engagées par la commune de Brest (non port de la vignette lorsqu’elle sera rendue obligatoire ou circulation avec un véhicule non autorisé), vous pouvez être amendable lors d’un contrôle par les forces de l’ordre.

La contravention s’élève à 68 € pour les propriétaires de voiture, deux-roues et utilitaire ; et 135 € pour les propriétaires de bus, car et poids lourd.