Vignette Crit’Air Cholet

Vignette Crit’Air Cholet

Sujette à des épisodes de pollution, l’agglomération de Cholet a adopté le dispositif Crit’Air. Faisant partie des zones de protection de l’air (ZPA), elle peut activer la circulation différenciée lors des pics de pollution. Cette mesure a pour objectif de protéger la santé des Choletais de la mauvaise qualité de l’air induite par le trafic routier. Les véhicules émettant le plus de rejets de polluants sont alors interdits de rouler pendant sa mise en place dans la ville. Zoom sur les réglementations en vigueur et les démarches pour acheter votre vignette Crit’Air aux Pays de la Loire.

Vignette Crit’Air à Cholet : qui est concerné ?

Initié par l’État pour prévenir et limiter la pollution atmosphérique, le système Crit’Air permet l’identification des véhicules à fortes émissions polluantes.

Vignette Crit’Air et catégorie de véhicules, comment ça marche ?

La disposition d’un certificat qualité de l’air sur le pare-brise ou la fourche concerne tous les véhicules. Il peut s’agir aussi bien d’une voiture, d’un deux-roues, d’un poids lourd ou d’un bus.

Les véhicules sont classés en six catégories, en fonction de leur motorisation, de leur date de mise en circulation et de leur classement dans la norme européenne (norme Euro). Ces trois critères définissent leur niveau de pollution. Ces catégories sont représentées par des pastilles autocollantes de différentes couleurs.

Retrouvez le classement de votre véhicule en fonction des informations suivantes :

  • Vignette Crit’Air 0 (verte) : véhicules électriques et hydrogènes
  • Vignette Crit’Air 1 (violette) : véhicules au gaz et hybrides rechargeables ; voitures et utilitaires à moteur essence immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, poids lourds et bus à partir de 2014 ou Euro 6 ; deux-roues à partir de 2017 ou Euro 4
  • Vignette Crit’Air 2 (jaune) : voitures et utilitaires diesel immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, motorisation essence entre 2006 et 2010 ou Euro 4 ; poids lourds et bus diesel à partir de 2014 ou Euro 6, essence entre 2009 et 2013 ou Euro 5 ; deux-roues entre 2007 et 2016 ou Euro 3
  • Vignette Crit’Air 3 (orange) : voitures et utilitaires diesel mis en circulation entre 2006 et 2010 ou Euro 4, essence entre 1997 et 2005 ou Euro 2 et 3 ; poids lourds et bus diesel entre 2009 et 2013 ou Euro 5, essence entre 2001 et 2009 ou Euro 3 et 4 ; deux-roues entre 2004 et 2006 ou Euro 2
  • Vignette Crit’Air 4 (bordeaux) : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ou Euro 3 ; poids lourds diesel entre 2006 et 2009 ou Euro 4 ; deux-roues entre 2000 et 2004
  • Vignette Crit’Air (grise) : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 1997 et 2000 ou Euro 2 ; poids lourds et bus mis en circulation entre 2011 et 2006 ou Euro 3

Si votre véhicule est trop ancien, il n’apparaîtra pas dans la classification, car son niveau d’émissions polluantes est trop important. C’est notamment le cas pour les voitures ou les utilitaires légers immatriculés avant 1997, les poids lourds et les bus datant d’avant 2001 et les deux-roues antérieurs à 2000.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : zones de restriction à Cholet

La préfecture des Pays de la Loire a le pouvoir d’activer le plan Crit’Air, si les seuils de pollution sont dépassés. En cas de pics de pollution longs ou importants, la circulation différenciée peut être appliquée. Les automobilistes Choletais ont alors l’obligation d’apposer une pastille Crit’Air sur leur véhicule.

Lors de l’application de cette mesure, la circulation à Cholet est interdite aux véhicules sans vignette pollution et à ceux qui polluent le plus (Crit’Air 4 et 5).

Si vous n’avez pas encore équipé votre véhicule de sa vignette Crit’Air, le préfet des Pays de la Loire vous y encourage fortement.

Démarches pour obtenir une vignette Crit’Air à Cholet

Comment faire une vignette Crit’Air dans le Maine-et-Loire ? 

La commande de votre certificat qualité de l’air pour Cholet s’effectue de chez vous, de façon dématérialisée. Vous pouvez l’acheter sur un site d’accompagnement indépendant des services de l’État, comme Vignette-Pollution ou sur le site officiel du gouvernement.

La différence ? Notre service vous assure un délai de traitement rapide et simplifié. Votre dossier est validé sous 4 heures, avant d’être transmis pour impression à l’imprimerie nationale. Nous avons simplement besoin de trois éléments pour compléter votre démarche : votre contact, votre adresse et la plaque d’immatriculation de votre véhicule. Nous sommes chargés de collecter les autres informations nécessaires pour déterminer le classement de votre véhicule. Un certificat qualité de l’air provisoire vous est remis par e-mail, puis vous recevrez votre vignette définitive par courrier dans les quelques jours suivants.

Le site du ministère de l’Écologie fait face à d’importantes demandes et peut connaître des retards de livraison.

Quel est le prix et la durée de vie d’une vignette pollution ?

À l’unité, la vignette coûte 3,67 €. Cependant, pour bénéficier d’un service rapide et sur-mesure comme le nôtre, il faut compter un montant global de 59,90 €. Les frais compris sont les suivants : un traitement en 4 heures de votre dossier, la récupération automatisée des données du véhicule, l’impression, la pastille pollution provisoire et l’envoi postal.

La vignette Crit’Air est valable pour toute la durée de vie du véhicule. Il peut néanmoins arriver que vous ayez à la remplacer si votre pare-brise est changé ou si elle devient illisible avec le temps.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette

En cas de non-respect des règles en vigueur à Cholet, c’est-à-dire circuler sans certificat Crit’Air lors de la circulation différenciée ou avec un véhicule non autorisé, vous êtes soumis à une contravention. Le montant de celle-ci varie selon le type de véhicule que vous possédez. Pour les voitures, les deux-roues et les utilitaires légers, le tarif s’élève à 68 € (avec minoration à 45 €) ; et pour les poids lourds et les bus, il s’étend à 135 € (minoré à 90 €).

Également, sachez que le port d’une vignette contrefaite fait office d’une amende de 135 €.