Vignette Crit’Air Grenoble

Vignette Crit’Air Grenoble

La métropole grenobloise connaît de forts épisodes de pollution. Pour favoriser une meilleure qualité de l’air et réduire l’émission de polluants, elle fait partie, depuis le 1er janvier 2017, des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m). Ce dispositif vise à limiter la circulation des véhicules les plus polluants au sein de la ville de Grenoble. Les conducteurs sont donc invités à se munir d’une vignette Crit’Air pour rouler librement. Voici toutes les informations relatives à cette mesure et les démarches à effectuer pour obtenir votre certificat qualité de l’air.

Vignette Crit’Air à Grenoble : qui est concerné ?

Suite aux importantes allées et venues des véhicules de transport de marchandises, la capitale des Alpes est sujette à une forte pollution atmosphérique. Ceux-ci représentent 48 % des émissions d’oxydes d’azote et 33 % des émissions de particules fines. Pour lutter contre le réchauffement climatique et améliorer la qualité de l’air en faveur de la santé des Grenoblois, l'agglomération s’appuie sur le dispositif Crit’Air.

Vignette Crit’Air et catégorie de véhicules, comment ça marche ?

Initié par l’État, Crit’Air a pour objectif de classer tous les véhicules selon leur niveau de rejet de polluants. Cela concerne aussi bien les voitures, les deux-roues que les camions et les bus, qu’ils soient à usage professionnel ou personnel.

Ce classement, qui se matérialise sous forme d’une pastille autocollante colorée, se divise en 6 catégories. Les véhicules sont classés en fonction de leur motorisation, de leur date de mise en circulation et de leur classement selon la norme européenne (norme Euro).

Pour vous aider à y voir plus clair, voici comment sont départagées les catégories :

  • Vignette Crit’Air 0 (verte) : véhicules électriques et hydrogènes
  • Vignette Crit’Air 1 (violette) : véhicules au gaz et hybrides rechargeables ; voitures et utilitaires à moteur essence immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, poids lourds et bus à partir de 2014 ou Euro 6 ; deux-roues à partir de 2017 ou Euro 4
  • Vignette Crit’Air 2 (jaune) : voitures et utilitaires diesel immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, motorisation essence entre 2006 et 2010 ou Euro 4 ; poids lourds et bus diesel à partir de 2014 ou Euro 6, essence entre 2009 et 2013 ou Euro 5 ; deux-roues entre 2007 et 2016 ou Euro 3
  • Vignette Crit’Air 3 (orange) : voitures et utilitaires diesel mis en circulation entre 2006 et 2010 ou Euro 4, essence entre 1997 et 2005 ou Euro 2 et 3 ; poids lourds et bus diesel entre 2009 et 2013 ou Euro 5, essence entre 2001 et 2009 ou Euro 3 et 4 ; deux-roues entre 2004 et 2006 ou Euro 2
  • Vignette Crit’Air 4 (bordeaux) : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ou Euro 3 ; poids lourds diesel entre 2006 et 2009 ou Euro 4 ; deux-roues entre 2000 et 2004
  • Vignette Crit’Air 5 (grise) : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 1997 et 2000 ou Euro 2 ; poids lourds et bus mis en circulation entre 2011 et 2006 ou Euro 3

Ne sont pas classés : les voitures et utilitaires immatriculés avant 1997, les poids lourds et bus immatriculés avant 2001 et les deux-roues mis en circulation avant 2000.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : zones de restriction à Grenoble

Depuis le 1er juillet 2020, les véhicules utilitaires légers et les poids lourds non classés et équipés d’un certificat Crit’air 4 et 5 sont interdits de circulation et de stationnement dans 27 communes de l’Isère.

Cela concerne les communes de : Bresson, Champagnier, Champ-sur-Drac, Claix, Corenc, Échirolles, Eybens, Fontaine, Gières, Grenoble, Jarrie, La Tronche, Meylan, Montchaboud, Noyarey, Poisat, Pont-de-Claix, Quaix-en-Chartreuse, Saint-Égrève, Saint-Martin-d’Hères ainsi que le Domaine Universitaire, Saint-Martin-le-Vinoux, Sassenage, Seyssinet-Pariset, Seyssins, Varces, Venon, Veurey-Voroise.

Soumise à des réglementations strictes, Grenoble prévoit d’élargir cette interdiction aux véhicules utilitaires légers et camions classés Crit’Air 3 d’ici le 1er juillet 2022 et ceux Crit’Air 2 dès le 1er juillet 2025. À terme, la capitale des Alpes souhaite favoriser la circulation des véhicules utilitaires légers et poids lourds à faibles émissions, à savoir équipés de pastille Crit’Air 1 et 0.

En cas de pic de pollution, et ce, dès le niveau d’alerte 2, le préfet de l’Isère peut mettre en place la circulation différenciée. En conséquence, seuls les véhicules qui disposent d’une vignette Crit’Air 0, 1, 2 et 3 sont autorisés à rouler dans 49 communes de l’agglomération grenobloise.

Démarches pour obtenir une vignette Crit’Air à Grenoble

Comment faire une vignette Crit’Air dans la capitale des Alpes ?

Pour acheter votre certificat qualité de l’air pour circuler librement dans la métropole grenobloise, vous avez deux solutions : faire votre demande via Vignette-Pollution ou par le site gouvernemental.

Grâce à notre service d’accompagnement dans la délivrance de vignettes environnementales, votre démarche est simplifiée et accélérée. Vous avez seulement besoin de compléter le formulaire avec vos informations de contact et votre numéro de plaque d’immatriculation. Dans un délai de 4 heures, nous traitons votre demande et récupérons les données relatives à votre véhicule. Une fois la demande validée, votre pastille Crit’Air est envoyée à l’imprimerie nationale. En attendant de recevoir votre vignette définitive, nous vous délivrons, par e-mail, un certificat provisoire vous permettant de circuler. Quelques jours plus tard, vous recevrez votre vignette pollution par voie postale.

Sinon, vous pouvez effectuer votre demande par le site officiel de l’État par voie postale ou par e-mail. Sachez, cependant, qu’il n’est pas rare de connaître d’importants retards de livraison.

Quel est le prix et la durée de vie d’une vignette pollution ?

La vignette Crit’Air est au prix unitaire de 3,67 €. Cependant, si vous choisissez notre service d’accompagnement rapide, votre achat sera à hauteur de 59,90 €. Il inclut : la récupération automatique des informations du véhicule, le traitement en 4 heures, l’impression, un certificat provisoire et la livraison.

Notez que la pastille Crit’Air a une durée de vie illimitée. Elle se remplace uniquement si sa lisibilité est altérée ou en cas de changement de pare-brise.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette

Tout conducteur ne respectant pas les mesures entreprises par le département Auvergne-Rhône-Alpes s’expose à une amende. Si vous circulez ou stationnez avec un véhicule interdit au sein de la ZFE-m ou sans vignette, vous êtes redevable de 68 € pour les voitures, les utilitaires et les deux-roues et 135 € pour les poids lourds et les bus. Sachez que votre véhicule peut également être mis en fourrière.

La contrefaçon de vignette pollution est également interdite et sanctionnée par des contraventions allant de 135 € à 750 €.