Vignette Crit’Air Le Mans

Vignette Crit’Air Le Mans

Même si le port de la pastille pollution n’est pas encore obligatoire au Mans, il pourrait le devenir prochainement. En effet, le projet de loi climat prévoit d’étendre le système Crit’Air à toutes les villes de plus de 150 000 habitants. La métropole mancelle est donc une des prochaines agglomérations sur la liste. Voici ce que vous devez connaître sur le dispositif Crit’Air et les démarches à effectuer pour obtenir rapidement votre certificat qualité de l’air.

Vignette Crit’Air au Mans : qui est concerné ?

Crit’Air est un système établi par l’État dans le but d’identifier les véhicules les plus polluants et ainsi permettre de réguler leur circulation. Il est utilisé dans les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) de manière permanente et dans les zones de protection de l’air (ZPA) ponctuellement lors d’épisodes de pollution.

Vignette Crit’Air et catégorie de véhicules, comment ça marche ?

Tous les véhicules motorisés (voitures, motos, camions, bus, utilitaires, quadricycles…) sont classés du plus polluant au moins polluant, grâce à une vignette autocollante colorée.

La pastille Crit’Air se divise en 6 catégories distinctes. Les véhicules sont catégorisés en fonction de trois critères : leur type de moteur (diesel ou essence), leur première date d’immatriculation et leur position dans la norme européenne, aussi appelée norme Euro.

Découvrez ci-dessous dans quelle catégorie se trouve votre véhicule :

  • Vignette verte Crit’Air 0 : véhicules électriques et hydrogènes
  • Vignette violette Crit’Air 1 : véhicules au gaz et hybrides rechargeables ; voitures et utilitaires à moteur essence immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, poids lourds et bus à partir de 2014 ou Euro 6 ; deux-roues à partir de 2017 ou Euro 4
  • Vignette jaune Crit’Air 2 : voitures et utilitaires diesel immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, motorisation essence entre 2006 et 2010 ou Euro 4 ; poids lourds et bus diesel à partir de 2014 ou Euro 6, essence entre 2009 et 2013 ou Euro 5 ; deux-roues entre 2007 et 2016 ou Euro 3
  • Vignette orange Crit’Air 3 : voitures et utilitaires diesel mis en circulation entre 2006 et 2010 ou Euro 4, essence entre 1997 et 2005 ou Euro 2 et 3 ; poids lourds et bus diesel entre 2009 et 2013 ou Euro 5, essence entre 2001 et 2009 ou Euro 3 et 4 ; deux-roues entre 2004 et 2006 ou Euro 2
  • Vignette bordeaux Crit’Air 4 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ou Euro 3 ; poids lourds diesel entre 2006 et 2009 ou Euro 4 ; deux-roues entre 2000 et 2004
  • Vignette grise Crit’Air 5 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 1997 et 2000 ou Euro 2 ; poids lourds et bus mis en circulation entre 2011 et 2006 ou Euro 3

Si votre véhicule n’est pas dans ce classement, c’est sûrement parce qu’il est trop polluant. En effet, ne sont pas catégorisés : les voitures ou les utilitaires légers immatriculés avant 1997, les poids lourds et les bus antérieurs à 2001 et les deux-roues immatriculés avant 2000.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : zones de restriction au Mans

La ville du Mans n’a, pour l’instant, pas restreint la circulation des véhicules. En revanche, de nouvelles mesures pourraient être adoptées dans les prochaines années.

À l’instar des métropoles parisiennes, lilloises ou grenobloises, le chef-lieu de la Sarthe pourrait devenir une zone à faibles émissions mobilités (ZFE-m) d’ici 2025.

Les véhicules les plus polluants, c’est-à-dire équipés d’une vignette Crit’Air 3, 4 et 5, se verraient alors interdits de circuler et de stationner dans une partie du centre-ville.

Cette mesure vise à améliorer la qualité de l’air pour limiter l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé des Manceaux, mais aussi sur l’environnement.

Afin de préparer sa mise en place, vous pouvez d’ores et déjà commander votre pastille pollution.

Démarches pour obtenir une vignette Crit’Air au Mans

Comment faire une vignette Crit’Air aux Pays de la Loire ?

Votre achat de certificat qualité de l’air pour la ville du Mans s’effectue en ligne et non à la mairie ou à la préfecture de la Sarthe.

Vignette-Pollution est un service d’accompagnement indépendant de l’État, qui vous aide à remplir les formalités administratives et à obtenir votre pastille Crit’Air rapidement. Pour ce faire, nous avons besoin des éléments suivants : votre contact avec nom, prénom et adresse postale et e-mail, et votre numéro de plaque d’immatriculation. Dès ces informations renseignées dans notre formulaire dédié, nous recherchons automatiquement les données liées à votre véhicule afin de déterminer sa catégorie Crit’Air. Sachez que nous validons votre dossier dans un délai maximum de 4 heures. Votre vignette Crit’Air est ensuite imprimée par l’imprimerie nationale et vous est envoyée sous quelques jours ouvrés. À noter : nous fournissions un certificat provisoire en attendant la réception du définitif. Celui-ci vous permet de circuler en bonne et due forme.

Si vous le souhaitez, le gouvernement a également mis en place un site dédié au système Crit’Air. Cependant, les demandes sont conséquentes et il peut y avoir d’importants retards de délivrance.

Quel est le prix et la durée de vie d’une vignette pollution ?

Le coût d’une vignette Crit’Air est de 3,67 €, pour tout envoi en France métropolitaine. Cependant, en passant par un service d’aide à la délivrance des certificats de qualité de l’air, le tarif s’élève à 59,90 €. Cette tarification inclut un traitement rapide de votre dossier, la récupération automatique des informations du véhicule, l’impression par l’imprimerie nationale, la vignette provisoire et l’acheminement à votre adresse postale.

Bon à savoir : la durée de vie d’un certificat qualité de l’air est illimitée. À l’exception d’un bris de pare-brise ou de la non-lisibilité de la vignette.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette

Tous les conducteurs qui ne respectent pas les restrictions en vigueur, à savoir circuler dans une zone restreinte sans vignette ou avec un véhicule interdit, s’exposent à une amende. Celle-ci s’élève à 68 € pour les propriétaires de voitures, de deux-roues et de véhicules utilitaires et à 135 € pour les poids lourds et les bus.