Service d’accompagnement dans la délivrance des certificats qualité de l’air, indépendamment de l’État et de ses organismes.

Vignette Crit’Air Lille

Vignette Crit’Air Lille

Tous les véhicules circulant à Lille et ses environs sont dans l’obligation d’arborer une vignette Crit’Air. Depuis 2017, lors d’épisodes de pollution, des zones de circulation différenciées peuvent être appliquées. Ainsi, si vous habitez dans la région, vous devez obtenir votre certificat de qualité d’air pour pouvoir circuler librement à l’intérieur de celles-ci. Vignette-Pollution vous accompagne dans votre démarche pour commander votre pastille pollution et vous informe sur les zones concernées.

Vignette Crit’Air à Lille : qui est concerné ?

Lille fait partie des agglomérations les plus polluées en France. Afin d’améliorer la qualité de l’air et de réduire la pollution atmosphérique, le préfet a mis en place le système Crit’Air depuis 2017. Ce dispositif vise à classer les véhicules selon la quantité d’émissions de polluants rejetés. Et ainsi, réguler la circulation des véhicules les plus polluants en faveur des véhicules propres dans la métropole lilloise.

Vignette Crit'Air et catégorie de véhicules, comment ça marche ?

Vous êtes propriétaire d’une voiture, d’un utilitaire, d’un bus, d’un deux-roues ou encore d’un poids lourd ? Vous êtes obligé d’apposer une pastille autocollante sur votre pare-brise. En effet, tous les véhicules motorisés sont concernés par la classification Crit’Air.

Pour déterminer la catégorie dans laquelle se trouve votre véhicule, le système s’appuie sur trois caractéristiques : la motorisation, l’âge du véhicule et la norme européenne d’émissions polluantes (norme Euro).

Le certificat qualité de l’air se divisent en six niveaux distincts :

  • Vignette Crit’Air 0 : véhicules électriques et hydrogènes
  • Vignette Crit’Air 1 : véhicules au gaz et hybrides rechargeables ; motorisation essence à partir de 2011 pour les voitures et utilitaires ou Euro 5 et 6, à partir de 2014 pour les poids lourds et bus ou norme Euro 6 ; à partir de 2017 pour les deux-roues ou norme Euro 4
  • Vignette Crit’Air 2 : voitures et utilitaires diesel immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, motorisation essence entre 2006 et 2010 ou Euro 4 ; poids lourds et bus diesel à partir de 2014 ou Euro 6, essence entre 2009 et 2013 ou Euro 5 ; deux-roues entre 2007 et 2016 ou Euro 3
  • Vignette Crit’Air 3 : voitures et utilitaires diesel mis en circulation entre 2006 et 2010 ou Euro 4, essence entre 1997 et 2005 ou Euro 2 et 3 ; poids lourds et bus diesel entre 2009 et 2013 ou Euro 5, essence entre 2001 et 2009 ou Euro 3 et 4 ; deux-roues entre 2004 et 2006 ou Euro 2
  • Vignette Crit’Air 4 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ou Euro 3 ; poids lourds diesel entre 2006 et 2009 ou Euro 4 ; deux-roues entre 2000 et 2004
  • Vignette Crit’Air 5 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 1997 et 2000 ou Euro 2 ; poids lourds et bus mis en circulation entre 2011 et 2006 ou Euro 3

Les véhicules non classés sont ceux immatriculés avant 1997 pour les voitures et les utilitaires, avant 2001 pour les poids lourds et bus, antérieurs à 2000 pour les deux-roues.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : zone de restriction à Lille

Depuis 2017, dès qu’un pic de pollution est franchi à Lille, douze communes du département du Nord passent en circulation différenciée. Celle-ci a pour but de limiter l’impact de la pollution sur les Lillois et l’environnement.

Il s’agit de : Lille, Hellemmes, Lomme, Lambersart, La Madeleine, Lezennes, Marcq en Baroeul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Baroeul, Ronchon, Saint-André-Lez-Lille, Sequedin (à l’exception des axes routiers A1, A25, A22, N227 et D652).

Dans ces zones, seuls les véhicules possédants un certificat Crit’Air 0, 1, 2 ou 3 (et jusqu’à 4 pour les poids lourds ne dépassant pas 3,5 tonnes) sont autorisés à rouler. Ainsi que les véhicules entrants dans une catégorie pouvant bénéficier d’une dérogation.

Autrement dit, les catégories de véhicules Crit’Air 4 et 5 sont interdits lors de la circulation différenciée dans la métropole lilloise.

Démarches pour obtenir une vignette Crit'Air à Lille

Comment faire une vignette Crit’Air à Lille ?

Vous n’avez pas besoin de vous déplacer pour obtenir une pastille pollution, les démarches sont entièrement dématérialisées. Deux choix possibles : faire une demande par le site officiel Crit’Air ou via un service d’accompagnement indépendant comme Vignette-Pollution.

Dans ce cas, vous bénéficiez d’une demande simplifiée et rapide. La première étape consiste à compléter le formulaire avec votre plaque d’immatriculation et votre contact, en moins de 5 minutes. Nos équipes s’occupent ensuite de récupérer toutes les données de votre véhicule pour définir votre catégorie Crit’Air. Puis, votre demande est traitée sous 4 heures et après vérification, elle est envoyée à l’imprimerie nationale. Enfin, en attendant votre vignette définitive (livrée sous quelques jours), vous recevez un certificat provisoire par e-mail en 24 heures. Toutes les étapes sont disponibles en suivi sur votre e-mail.

Sinon, en passant par le site officiel, il vous est possible de remplir le formulaire en ligne ou de l’envoyer par courrier au ministère de l’Écologie. Les délais de réception sont en revanche assez longs.

Quel est le prix et la durée de vie d’une vignette pollution ?

Dès réception de votre pastille pollution, elle vous servira toute la durée de vie de votre véhicule. Vous n’avez pas besoin de la renouveler, à l’exception d’un bris de pare-brise ou si elle devient illisible.

Le prix seul de la vignette Crit’Air est fixé à 3,67 €. En passant par notre service d’accompagnement, celui-ci s’élève à 59,90 €, incluant : la démarche simplifiée et rapide, la récupération des données, un délai de traitement en 4 heures, l’envoi d’une vignette provisoire par e-mail, l’impression et la livraison de la pastille définitive.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette

Si vous roulez avec un véhicule non autorisé ou sans pastille Crit’Air dans l’une des douze zones concernées par la circulation différenciée, vous êtes amendable à hauteur de 68 €, avec possible majoration à 180 €. Pour les poids lourds, la contravention s’élève jusqu’à 375 €.

Est également soumise à amende la contrefaçon de la vignette Crit’Air qui peut s’élever jusqu’à 750 €.