Vignette Crit’Air Nîmes

Vignette Crit’Air Nîmes

Forte de sa popularité avec les célèbres Arènes de Nîmes, la ville occitane subit des épisodes de pollution atmosphérique. Même si ces derniers sont moindres par rapport aux grandes métropoles de la région comme Toulouse ou Montpellier, Nîmes prévoit de restreindre la circulation aux véhicules polluants. Elle deviendra une ZFE-m (zone à faibles émissions mobilité) à l’horizon 2025. La vignette Crit’Air, qui peut déjà être requise lors de pics de pollution, sera rendue obligatoire pour réguler le trafic routier. Découvrez toutes les informations à connaître sur cette mesure à Nîmes.

Vignette Crit’Air à Nîmes : quels sont les véhicules restreints et les zones d’application ?

Comment fonctionne le dispositif Crit’Air ?

Le protocole Crit'Air, instauré par le ministère de la Transition écologique, prévoit la restriction des véhicules jugés polluants dans les grandes agglomérations françaises. Des zones à faibles émissions mobilité sont alors mises en place où des interdictions strictes sont imposées concernant la circulation.

Pour faciliter l’identification des niveaux de pollution de chaque véhicule, il est obligatoire de coller une vignette colorée et numérotée. Il s’agit du certificat qualité de l’air, qui divise, en 6 catégories, les voitures, les utilitaires, les deux-roues, les poids lourds, les autocars et les bus.

Cette classification repose sur le type de motorisation du véhicule, son âge et son classement dans la norme Euro.

Certificat de pollution de l’air Crit'Air : quelles sont les zones de restriction dans la commune nîmoise ?

La loi Climat prévoit de passer toutes les villes de plus de 150 000 habitants en zone à faibles émissions mobilité d’ici 2025. C’est le cas de la commune de Nîmes. Tous les conducteurs, Nîmois ou non, s’y rendant de manière ponctuelle ou régulière devront alors être équipés d’une vignette Crit’Air. Pour préserver la santé des habitants et retrouver une meilleure qualité de l’air, certaines classes de véhicule seront interdites de circulation et de stationnement dans la cité gardoise, 7 jours sur 7.

L’instauration de la ZFE-m nîmoise étant encore en projet, le périmètre n’est, à ce jour, pas connu. En revanche, il pourrait s’agir du centre-ville, des grands axes routiers, des zones denses telles que Richelieu, Mas de Ville, Hoche Université ou encore les quartiers des Costières, de Carré Sud ou la zone du rond-point du Four à Chaud et celle du rond-point Ville Active. La préfecture du Gard dévoilera plus d’informations à ce sujet, prochainement.

Il faut par ailleurs noter, que lorsque le seuil de pollution est dépassé, la ville que l'on surnomme la "Rome française" applique déjà le dispositif Crit’Air avec la circulation différenciée.

Tout savoir sur l’obtention de la pastille anti-pollution à Nîmes

Faire sa demande de certificat qualité de l’air dans le Gard

Afin de préparer l’arrivée de la vignette environnementale dans l’agglomération nîmoise, les habitants et les touristes souhaitant s’y déplacer, sont invités à se procurer une pastille.

La démarche peut s’effectuer, en ligne, via un service d’accompagnement comme Vignettte-Pollution.net. Rapide et simple, il vous suffit de renseigner vos informations de contact et votre numéro de plaque d’immatriculation dans le formulaire dédié. Votre demande est ensuite complétée en récupérant automatiquement l’âge, la norme euro et la motorisation de votre véhicule pour déterminer sa classe Crit’Air. Traitée dans les 4 heures, votre demande est envoyée à l’imprimerie nationale pour l’impression du certificat définitif. Il vous est ensuite adressé à l’adresse indiquée par voie postale. Si besoin, une vignette provisoire vous est délivrée par e-mail pour éviter une sanction en cas de contrôle.

Par ailleurs, vous pouvez aussi commander votre pastille anti-pollution par le site des services publics, en ligne ou par courrier. Sachez qu’il existe une forte demande sur le territoire, ce qui a pour conséquence d’allonger les délais de réception.

À quel prix est vendue la vignette pollution et combien de temps est-elle valable ?

Acheter une pastille environnementale pour équiper votre véhicule vous revient à 3,70 € avec les frais de livraison. Mais ce tarif peut être variable, notamment si vous commandez par notre service d’accompagnement. Il faut compter 59,90 € pour bénéficier d’un traitement express, d’une livraison en quelques jours ouvrés et d’une démarche simplifiée. Le prix inclut également les frais de dossier, l’impression et le justificatif provisoire.

Dès que le certificat Crit’Air est apposé sur votre véhicule, il n’a pas besoin d’être renouvelé, à deux exceptions près : s’il devient illisible ou si le pare-brise se casse.

À quelles sanctions êtes-vous exposé en cas d’absence de vignette Crit’Air ou de non-respect de la réglementation ?

Tous les conducteurs nîmois ou étant de passage dans la cité occitane sont invités à se munir d’une vignette anti-pollution. En cas de non-conformité ou de non-port de la pastille, vous pouvez écoper d’une amende de :

  • 68 € pour les utilitaires légers, les automobiles, les deux-roues ;
  • 135 € pour les camions, les cars les bus.