Vignette Crit’Air Orléans

Vignette Crit’Air Orléans

Afin de garantir une bonne qualité d’air, il est important de réduire la pollution atmosphérique causée par les émissions des carburants des véhicules dans les grandes métropoles. Le gouvernement français a donc mis en place le protocole Crit’Air pour limiter la mobilité des véhicules émettant le plus de particules fines et favoriser la circulation des véhicules verts. Dans l’agglomération orléanaise, les vignettes Crit’Air sont demandées lorsque la circulation différenciée est activée pendant les forts épisodes de pollution. En effet, Orléans est soumise à des règles strictes étant une zone de protection de l’air départementale avec le Loiret. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la pastille environnementale dans la ville de Jeanne d’Arc.

Vignette Crit’Air à Orléans : les véhicules et les secteurs concernés

Le fonctionnement des pastilles Crit’Air

Le certificat qualité de l’air est une mesure prise dans plusieurs grandes agglomérations françaises depuis 2016. Il s’agit d’un macaron chiffré et coloré qui permet d’attester le niveau de pollution d’un véhicule (voiture, utilitaire, deux-roues, bus, car ou poids lourd).

Ils sont divisés en 6 classes, du plus polluant (Crit’Air 5) au plus propre (Crit’Air 0), selon leur type de motorisation, leur classement dans la norme Euro et leur ancienneté.

En fonction de leur catégorie, certains véhicules sont limités d’accès à certaines villes, considérées comme des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) ou des zones de protection de l’air (ZPA et ZPAD) lors de la circulation différenciée. Cette mesure fait ses preuves et réduit la pollution atmosphérique dans le but de préserver, à la fois, la santé des habitants et l’environnement.

Les conducteurs orléanais ou ceux qui s’aventurent dans cette ville située sur les rives de la Loire sont concernés par ce dispositif lorsque le seuil d’alerte pollution est dépassé.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : quelles sont les zones restreintes dans la cité johannique ?

Actuellement une zone de protection de l’air départementale, les restrictions dans la métropole d’Orléans sont applicables durant les épisodes de pollution. En effet, le préfet du Loiret peut déclencher la circulation différenciée pour interdire les véhicules polluants.

Les mesures s’appliquent théoriquement à tout le département, mais le préfet peut délimiter un ou des secteurs précis à l’intérieur de celui-ci. Cela peut être variable selon l’intensité de la pollution. Tous les détails sont stipulés dans un arrêté préfectoral la veille de la mise en place des restrictions. De manière générale, seuls les véhicules de classe Crit’Air 0, 1, 2 et 3 sont autorisés à rouler et à stationner sur ce territoire du Centre.

Par ailleurs, il faut savoir qu’Orléans est sur le point de devenir une ZFE-m d’ici 2025. Une décision qui fait suite à la loi Climat et résilience pour encourager la mobilité verte.

En conséquence, les véhicules polluants seront interdits de manière permanente pour arriver, à terme, à un trafic où seuls les Crit’Air 0 et 1 circuleront à l’horizon 2030.

Le périmètre concerné reste à définir, mais il pourrait s’agir du centre-ville et d’une zone délimitée par les banlieues orléanaises : Saran, Semoy, Saint-Denis en Val, Chaingy, Ingré et Saint-Hilaire-Saint-Mesmin.

Si ce n’est pas déjà fait, les Orléanais ou les touristes se déplaçant dans cette ville de la vallée de la Loire doivent équiper leur véhicule d’une pastille Crit’Air.

Acheter sa vignette pollution dans le chef-lieu du Loiret

Les procédures disponibles pour se procurer le certificat Crit’Air dans la ville orléanaise

Pour vous munir de la pastille environnementale à Orléans, vous pouvez soit la commander sur le site gouvernemental, soit via un service d’accompagnement qui vous assiste, comme Vignette-Pollution.net.

Avec la première option, vous avez le choix de faire votre demande en ligne ou par courrier par le biais d’un formulaire. En revanche, les délais d’expédition peuvent être allongés selon la période et l’afflux de demandes.

Avec la seconde option, vous confiez votre démarche à notre service qui s’occupe de l’effectuer à votre place ! Nous avons juste besoin de votre contact pour pouvoir vous envoyer la vignette et votre numéro de plaque d’immatriculation pour récupérer les informations liées à votre véhicule. Grâce à ces détails, la catégorie de votre véhicule est déterminée et votre dossier est traité en 4 heures. Après impression, le certificat est expédié pour que vous puissiez en disposer quelques jours plus tard. Si votre demande est urgente et pour éviter les sanctions, nous vous délivrons un justificatif provisoire sous 24 heures ou 2 heures en cas de demande express.

Combien vaut la pastille anti-pollution et quelle est sa durée de vie ?

Si vous avez un véhicule immatriculé en France, la vignette environnementale est vendue à 3,70 € et 4,51 € si l’immatriculation est étrangère. Passer par un service d’accompagnement revient à un total de 59,90 €, avec tous les frais compris (assistance, frais de dossier, traitement express, impression, livraison).

Dès que vous avez apposé le certificat Crit’Air sur votre véhicule, il n’y a pas besoin de le changer sauf s’il devient illisible ou qu’il est déchiré.

Non-respect du dispositif Crit’Air : les sanctions à Orléans

Dans la cité johannique, la non-conformité aux règles en vigueur entraîne une amende de 68 € pour les deux-roues, les utilitaires et les voitures. Celle-ci passe à 135 € pour les poids lourds, les autobus et les cars.

Elle s’applique si vous êtes soumis à un contrôle de police, dès lors qu’un véhicule interdit circule ou en l’absence de la vignette.