Service d’accompagnement dans la délivrance des certificats qualité de l’air, indépendamment de l’État et de ses organismes.

Vignette Crit’Air Paris

Vignette Crit’Air Paris

Fortement touchée par la pollution atmosphérique, la métropole parisienne a été la première ville à devenir une zone à faibles émissions mobilité. Des mesures écologiques ne cessent d’être adoptées depuis 2015, pour améliorer la qualité de l’air de la capitale. Notamment avec l’instauration des vignettes Crit’Air. Tous les Parisiens et les conducteurs se déplaçant à Paris ont l’obligation d’apposer une pastille pollution sur leur véhicule. Découvrez les démarches pour l’obtenir et les restrictions qui s’y réfèrent.

Vignette Crit’Air à Paris : qui est concerné ?

Paris est l’une des agglomérations les plus polluées de France. Limiter l’impact polluant est donc une urgence de santé publique et climatique. Pour cela, tous les véhicules sont soumis à la réglementation Crit’Air qui vise à réguler la circulation des plus polluants. Les automobilistes devant se rendre à Paris doivent être équipés du certificat qualité de l’air, sous peine de sanctions.

Vignette Crit’Air et catégorie de véhicules, comment ça marche ?

Le système Crit’Air, sous forme de pastille autocollante colorée, permet de classer les différents véhicules en 6 catégories distinctes. Celles-ci représentent le niveau de polluants rejetés. Ce qui permet d’autoriser ou d’interdire la circulation des véhicules polluants dans la métropole du Grand Paris.

Chaque véhicule, qu’il s’agisse de voitures, de deux-roues, d’utilitaires, de poids lourds ou de bus, est catégorisé selon sa motorisation, sa date de première immatriculation et la norme européenne de limite de rejet de polluants (norme Euro).

Les catégories se divisent comme suit :

  • Vignette Crit’Air 0 : véhicules électriques et hydrogènes
  • Vignette Crit’Air 1 : véhicules au gaz et hybrides rechargeables ; voitures et utilitaires à moteur essence immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, poids lourds et bus à partir de 2014 ou Euro 6 ; deux-roues à partir de 2017 ou Euro 4
  • Vignette Crit’Air 2 : voitures et utilitaires diesel immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, motorisation essence entre 2006 et 2010 ou Euro 4 ; poids lourds et bus diesel à partir de 2014 ou Euro 6, essence entre 2009 et 2013 ou Euro 5 ; deux-roues entre 2007 et 2016 ou Euro 3
  • Vignette Crit’Air 3 : voitures et utilitaires diesel mis en circulation entre 2006 et 2010 ou Euro 4, essence entre 1997 et 2005 ou Euro 2 et 3 ; poids lourds et bus diesel entre 2009 et 2013 ou Euro 5, essence entre 2001 et 2009 ou Euro 3 et 4 ; deux-roues entre 2004 et 2006 ou Euro 2
  • Vignette Crit’Air 4 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ou Euro 3 ; poids lourds diesel entre 2006 et 2009 ou Euro 4 ; deux-roues entre 2000 et 2004
  • Vignette Crit’Air 5 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 1997 et 2000 ou Euro 2 ; poids lourds et bus mis en circulation entre 2011 et 2006 ou Euro 3

Cependant, il existe des véhicules n’entrant pas dans le classement, car ils sont trop anciens et dégagent trop d’émissions polluantes. C’est le cas des voitures et des utilitaires immatriculés avant 1997, des camions et des bus mis en circulation avant 2001 et des motos datant d’avant 2000.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : zones de restriction à Paris

Jusqu’au 1er juin 2021, il existait des restrictions différentes entre le centre de Paris et la zone périphérique. Désormais, les mêmes règles s’appliquent pour Paris intra-muros et le périmètre situé à l’intérieur de l’A86. Cela concerne 79 communes de la région parisienne.

Cette mesure interdit aux véhicules non classés, Crit’Air 4 et 5 de rouler à l’intérieur de la ZFE-m. Plus particulièrement, les bus et les poids lourds de ces catégories ne sont plus autorisés à rouler entre 8 h et 20 h, tous les jours. Pour les autres véhicules, l’interdiction s’applique du lundi au vendredi de 8 h à 20 h, sauf jours fériés.

D’ici 2022, la capitale francaise prévoit de restreindre la circulation des véhicules Crit’Air 3. Puis ceux Crit’Air 2 en 2024, pour arriver progressivement à une circulation de véhicules 100 % propre en 2030.

Les propriétaires de véhicules circulant dans la métropole du Grand Paris, sont donc obligés de se procurer une pastille Crit’Air, si ce n’est pas déjà fait.

Démarches pour obtenir une vignette Crit’Air à Paris

Comment faire une vignette Crit’Air à Paris ?

Pour procéder à l’achat de votre certificat qualité de l’air à Paris, pas besoin de vous déplacer. La procédure se réalise en ligne, par le biais du site gouvernemental ou via un service d’accompagnement comme Vignette-Pollution.

En choisissant Vignette-Pollution, vous bénéficiez d’un service simplifié et rapide ! Votre commande de pastille Crit’Air s’effectue en 5 minutes chrono, à l’aide de votre numéro d’immatriculation et de vos informations de contacts. Nos équipes se chargent ensuite de traiter votre demande dans un délai de 4 heures et récupèrent toutes les données de votre véhicule pour compléter votre démarche. Une fois validée, votre vignette est envoyée à l’imprimerie nationale, et vous sera livrée quelques jours plus tard à votre adresse. Pendant cette attente, nous vous fournissons un certificat provisoire par e-mail vous permettant de circuler dans la ZFE-m. De plus, vous avez la possibilité de suivre toutes les étapes par e-mail.

Si vous optez pour faire votre demande via le site de l’État, sachez que vous risquez de subir des retards de délivrance pouvant s’étendre jusqu’à 1 mois.

Quel est le prix et la durée de vie d’une vignette pollution ?

Les pastilles Crit’Air ont un prix unique quelle que soit leur catégorie : 3,67 €. Cependant pour disposer d’un service rapide et sur mesure, le montant s’élève à 59,90 €. Cela comprend : un traitement de dossier en 4 heures, la récupération des informations de votre véhicule, l’impression par l’imprimerie nationale, le certificat provisoire et l’expédition de votre vignette Crit’Air sous en quelques jours.

Notez qu’une fois commandé, le certificat qualité de l’air est valable toute la durée de vie du véhicule. Il se renouvelle uniquement s’il y a un changement de pare-brise ou qu’il devient illisible.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette

Vous êtes soumis à une amende si :

  • vous roulez sans vignette dans la ZFE-m
  • vous circulez avec un véhicule non classé ou non autorisé dans la ZFE-m
  • vous falsifiez le certificat Crit’Air

Pour les voitures, les deux-roues et les utilitaires, le montant de la contravention est de 68 €, avec majoration à 180 €. Pour les camions et le bus, celle-ci est de 180 €, majorée à 375 €.

Par ailleurs, l’ensemble de ces infractions peut entraîner l’immobilisation et la mise en fourrière de votre véhicule.