Vignette Crit’Air Quimper

Vignette Crit’Air Quimper

Des mesures ont été mises en place pour réduire la pollution de l’air atmosphérique en France. Le transport routier, qui est l’une des sources d’émissions de polluants les plus importantes, doit être régulé. L’instauration de la vignette Crit’Air remplit cette tâche. De multiples villes l’ont déjà rendu obligatoire, comme Rennes. La commune bretonne de Quimper est-elle aussi concernée ? Quimpérois, voici tout ce que vous devez savoir sur le port du certificat qualité de l’air dans votre belle ville du nord-ouest de la France.

Quimper et la vignette Crit’Air : quelles sont les mesures adoptées ?

Pastille environnementale : de quoi parle-t-on ?

Il s’agit d’un document qui se matérialise sous la forme d’un autocollant rond coloré et chiffré.

Il a pour but de désigner les véhicules polluants en les classant de 0 à 5 selon leur niveau de pollution. Celui-ci est déterminé en fonction du type de motorisation du véhicule, de sa norme Euro et de son ancienneté.

Les véhicules avant 1997 ne peuvent pas apparaître dans la classification Crit’Air, car ils sont trop polluants.

Petit à petit, les véhicules polluants sont évincés de la circulation. Il s’agit des vignettes Crit’Air 4 et 5, puis 3 et 2 dans les prochaines années. L’objectif est d’arriver à une mobilité plus propre d’ici 2030 et donc favoriser les Crit’Air 0 et 1.

Certificat qualité de l’air Crit’Air : est-il obligatoire dans le chef-lieu du Finistère ?

Quimper est une commune de la région Bretagne, classée ville d’art et d’histoire grâce à ses nombreux monuments architecturaux. Elle propose un cadre idéal de vie grâce à sa proximité avec l’océan Atlantique. Située au confluent de l’Odet, la ville bretonne a remporté le concours des villes et villages fleuris. L’ambiance y est relaxante, c’est une agglomération où il fait bon vivre !

L’air atmosphérique à Quimper est plutôt de bonne qualité, même s’il arrive que le ville subisse des épisodes de pollution. Pour l’instant, aucune mesure Crit’Air n’est appliquée par la préfecture du Finistère sur le territoire quimpérois.

Toutefois, le protocole Crit’Air s’étend en France dans une volonté d’aller vers une transition écologique. On peut alors imaginer que, dans un futur proche, Quimper sera également soumis à des restrictions de circulation.

En revanche, si vous vous rendez dans la métropole de Rennes, l’apposition d’un certificat anti-pollution est requise.

Anticipez l’arrivée de la pastille pollution à Quimper

Le processus de demande pour commander la vignette Crit’Air en Bretagne

Se munir de la vignette Crit’Air va devenir indispensable dans les prochaines années. Il est important de préparer son arrivée sur le territoire quimpérois.

La pastille anti-pollution est délivrée soit par le site gouvernemental soit par un service d’accompagnement spécialisé dans la délivrance des titres Crit’Air indépendant de l’État, comme c’est le cas de Vignette-Pollution.net.

Notre service vous offre une démarche simplifiée et rapide. À partir des informations que vous remplissez dans notre formulaire (votre contact et votre numéro de plaque d’immatriculation), nous récupérons les données liées à votre véhicule (son année de mise en circulation, sa norme Euro, sa motorisation). Cela permet de déterminer sa catégorie Crit’Air, sans que vous ayez à le faire ! L’étude, le traitement et la validation de votre dossier sont réalisés dans un délai de 4 heures (2 heures en express), puis il est envoyé à l’impression. Quelques jours plus tard, votre vignette Crit’Air arrivera chez vous. Pour être conforme à la législation en attendant sa réception, un certificat provisoire vous est remis.

Que faut-il savoir sur la validité et le prix du certificat pollution ?

Le montant de la vignette Crit’Air varie selon l’origine de l’immatriculation de votre véhicule. Il est de 3,70 € pour les immatriculations françaises et 4,51 € pour les immatriculations étrangères.

Vignette-Pollution.net affiche un tarif plus élevé (59,90 €) en raison des frais de dossier plus conséquent, de l’assistance proposée que vous ne trouverez pas ailleurs et du délai de traitement raccourci. Le prix comprend également l’impression et les frais d’acheminement jusqu’à votre adresse.

La pastille anti-pollution est à apposer sur votre pare-brise ou la fourche de votre moto. Elle ne se change pas au cours du temps, sauf si elle subit des dommages ou que votre pare-brise nécessite un changement. Les démarches sont à reprendre depuis le début dans ces cas-ci.

Risquez-vous une amende si vous n’êtes pas équipé de la pastille environnementale ?

La réponse est oui. Mais à Quimper, pour le moment, aucune sanction n’est prévue. Elle concerne seulement les ZFE-m ou les ZPA pendant la circulation différenciée. Elle peut être attribuée dès lors qu’un véhicule ne porte pas la vignette pollution, si le conducteur roule avec une classe de véhicule qui n’est pas autorisée ou si le certificat Crit’Air est falsifié.

Les forces de l’ordre appliquent alors une contravention de 68 € (pour les propriétaires des VUL, des voitures et des deux-roues) et 135 € (pour les propriétaires des poids lourds, des bus ou des cars).

Le véhicule peut aussi faire l’objet d’une immobilisation et être placé à la fourrière pour non-respect de la réglementation.