Vignette Crit’Air Reims

Vignette Crit’Air Reims

Depuis le 1er septembre 2021, Reims dispose d’une zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m). Cette mesure a pour objectif de réduire progressivement la circulation des véhicules polluants, en faveur des véhicules propres. Ce plan s’inscrit dans la lutte contre la pollution atmosphérique et l’amélioration de la santé publique. Chaque conducteur doit alors apposer une vignette Crit’Air sur son pare-brise pour circuler dans le périmètre défini. Découvrez les conditions de circulation et les modalités pour faire votre demande de pastille pollution.

Vignette Crit’Air à Reims : qui est concerné ?

Si vous circulez ponctuellement ou régulièrement dans le Grand Reims, il vous faudra désormais disposer d’un certificat qualité de l’air, quel que soit votre véhicule.

Pastille Crit’Air et catégorie de véhicules, comment ça marche ?

Le dispositif Crit’Air est un outil créé par l’État pour indiquer le niveau de pollution des véhicules (voiture, deux-roues, utilitaire, poids lourd, bus). Divisé en 6 classes environnementales, il se présente sous la forme d’une vignette autocollante colorée et s’appose sur le pare-brise.

Chaque véhicule est catégorisé en fonction du type de sa motorisation, sa date d’immatriculation, et sa position dans la norme européenne (norme Euro).

Déterminez à quelle classe appartient votre véhicule avec le récapitulatif suivant :

  • Vignette verte Crit’Air 0 : véhicules électriques et hydrogènes
  • Vignette violette Crit’Air 1 : véhicules au gaz et hybrides rechargeables ; voitures et utilitaires à moteur essence immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, poids lourds et bus à partir de 2014 ou Euro 6 ; deux-roues à partir de 2017 ou Euro 4
  • Vignette jaune Crit’Air 2 : voitures et utilitaires diesel immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, motorisation essence entre 2006 et 2010 ou Euro 4 ; poids lourds et bus diesel à partir de 2014 ou Euro 6, essence entre 2009 et 2013 ou Euro 5 ; deux-roues entre 2007 et 2016 ou Euro 3
  • Vignette orange Crit’Air 3 : voitures et utilitaires diesel mis en circulation entre 2006 et 2010 ou Euro 4, essence entre 1997 et 2005 ou Euro 2 et 3 ; poids lourds et bus diesel entre 2009 et 2013 ou Euro 5, essence entre 2001 et 2009 ou Euro 3 et 4 ; deux-roues entre 2004 et 2006 ou Euro 2
  • Vignette bordeaux Crit’Air 4 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ou Euro 3 ; poids lourds diesel entre 2006 et 2009 ou Euro 4 ; deux-roues entre 2000 et 2004
  • Vignette grise Crit’Air 5 : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 1997 et 2000 ou Euro 2 ; poids lourds et bus mis en circulation entre 2011 et 2006 ou Euro 3

Sont jugés trop polluants : les voitures et les utilitaires légers immatriculés avant 1997, les poids lourds et les bus avant 2001 et les deux-roues antérieurs à 2000.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : zones de restriction à Reims

Afin d’améliorer la qualité de l’air des rémois, la préfecture de Marne agit en appliquant une zone à faibles émissions mobilité. De façon permanente, cette mesure restreint l’accès à l’hyper centre-ville de la cité des sacres. À savoir la traversée urbaine et l’intérieur des boulevards de rocade : Lundy, Paix, Pasteur, Roederer, Joffre, Dieu-Lumière, Victor Hugo, Henri Doumer et la voie Taittinger entre les échangeurs de Tinqueux et de Cormontreuil.

Dès janvier 2022, la circulation et le stationnement sont ainsi interdits aux voitures, utilitaires légers, poids lourds et bus équipés d’une vignette Crit’Air 5 ou non classés. Elle s’étendra aux vignettes Crit’Air 4 à partir de janvier 2023, puis Crit’Air 2 en janvier 2024.

À terme, l’objectif est de favoriser la circulation des véhicules propres et les mobilités alternatives. Pour cela, la ville de Reims valorise l’usage du vélo, avec son service de libre-service Zébullo, l’autopartage avec Citiz et ses installations de recharges électriques.

Démarches pour obtenir une vignette Crit’Air à Reims

Comment faire une vignette Crit’Air dans le département de la Marne ?

Vous n’avez pas encore votre certificat qualité de l’air pour Reims ? N’attendez plus pour le commander ! Deux options s’offrent à vous : l’acheter via un service d’accompagnement indépendant de l’État et agréé, à l’instar de Vignette-Pollution ou par le biais du site officiel du ministère de l’Écologie.

Vignette-Pollution.net vous facilite votre démarche pour obtenir une pastille Crit’Air rapidement. Pour cela, il est nécessaire de remplir le formulaire avec vos informations de contact et votre plaque d’immatriculation. Nous nous occupons ensuite de définir la catégorie de votre véhicule par la récupération automatique de données. La validation de votre demande se fait dans un délai de 4 heures, avant d’être envoyée directement à l’imprimerie nationale. Sous quelques jours, elle vous est livrée à votre domicile. Le temps de la réception, nous vous procurons une vignette provisoire pour vous permettre de rouler et de stationner librement dans l’agglomération rémoise.

Le site gouvernemental est également à votre disposition pour votre démarche. En revanche, il peut exister un petit bémol : le retard de délivrance des certificats qualité de l’air.

Quel est le prix et la durée de vie d’une vignette pollution ?

L’achat d’une pastille Crit’Air coûte 3,67 €. Cependant, notre service d’aide s’élève à 59,90 €. Un tarif qui comprend la récupération des informations de votre véhicule, un traitement de votre demande rapide, la vignette provisoire, l’impression et la livraison à votre domicile.

Le certificat qualité de l’air est utilisable à vie pour votre véhicule. Il est nécessaire de le renouveler uniquement en cas de changement de pare-brise ou s’il devient illisible avec le temps.

Sanctions en cas de non-conformité ou absence de vignette

Les conducteurs de véhicules non autorisés à la circulation ou au stationnement dans la métropole de Reims s’exposent à des amendes forfaitaires. Cela concerne les cas suivants :

  • la non-disposition de pastille Crit’Air sur le pare-brise
  • les classes Crit’Air interdites
  • les véhicules non classés

En cas de contrôle, les voitures, les utilitaires et les deux-roues sont passibles de 68 € de contravention et les poids lourds et les bus de 135 €.

De plus, votre véhicule peut être immobilisé et mis en fourrière.

Le montant de la sanction pour contrefaçon d’un certificat qualité de l’air peut varier entre 135 € à 750 €.