Vignette Crit’Air Tours

Vignette Crit’Air Tours

La pollution atmosphérique est un enjeu majeur de santé publique. Dans un souci d’amélioration de la qualité de l’air pour la santé des Tourangeaux, la capitale des châteaux de la Loire a adopté le dispositif Crit’Air. Celui-ci s’applique lors des pics de pollution dans l’agglomération pour réduire la circulation des véhicules les plus polluants. Découvrez comment fonctionne cette mesure gouvernementale et comment vous procurer une vignette Crit’Air à Tours.

Vignette Crit’Air à Tours : qui est concerné ?

Tous les conducteurs sont obligés de disposer une pastille Crit’Air pour circuler et stationner dans la ville de Tours lors d’épisodes de pollution.

Vignette Crit’Air et catégorie de véhicules, comment ça marche ?

Le système Crit’Air, appelé aussi certificat qualité de l’air, a été créé par l’État pour classer tous les véhicules selon leur niveau pollution atmosphérique.

Il existe 6 catégories distinctes représentées par des pastilles autocollantes colorées. Celles-ci sont à apposer sur le pare-brise de votre voiture, votre utilitaire, votre poids lourd, votre bus ou sur la fourche de votre deux-roues.

Chaque véhicule est identifié selon son type de motorisation, sa date de première immatriculation et son positionnement dans la norme européenne (norme Euro).

Pour savoir à quelle catégorie votre véhicule appartient, référez-vous au classement ci-dessous :

  • Vignette Crit’Air 0 verte : véhicules électriques et hydrogènes
  • Vignette Crit’Air 1 violette : véhicules au gaz et hybrides rechargeables ; voitures et utilitaires à moteur essence immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, poids lourds et bus à partir de 2014 ou Euro 6 ; deux-roues à partir de 2017 ou Euro 4
  • Vignette Crit’Air 2 jaune : voitures et utilitaires diesel immatriculés à partir de 2011 ou Euro 5 et 6, motorisation essence entre 2006 et 2010 ou Euro 4 ; poids lourds et bus diesel à partir de 2014 ou Euro 6, essence entre 2009 et 2013 ou Euro 5 ; deux-roues entre 2007 et 2016 ou Euro 3
  • Vignette Crit’Air 3 orange : voitures et utilitaires diesel mis en circulation entre 2006 et 2010 ou Euro 4, essence entre 1997 et 2005 ou Euro 2 et 3 ; poids lourds et bus diesel entre 2009 et 2013 ou Euro 5, essence entre 2001 et 2009 ou Euro 3 et 4 ; deux-roues entre 2004 et 2006 ou Euro 2
  • Vignette Crit’Air 4 bordeaux : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 2001 et 2005 ou Euro 3 ; poids lourds diesel entre 2006 et 2009 ou Euro 4 ; deux-roues entre 2000 et 2004
  • Vignette Crit’Air 5 grise : voitures et utilitaires diesel immatriculés entre 1997 et 2000 ou Euro 2 ; poids lourds et bus mis en circulation entre 2011 et 2006 ou Euro 3

En revanche, certains véhicules ne peuvent être classés en raison de leurs rejets polluants trop importants. Il s’agit des voitures ou des utilitaires légers antérieurs à 1997, des poids lourds et des bus immatriculés avant 2001 et des deux-roues datant d’avant 2000.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : zones de restriction à Tours

Le préfet d’Indre-et-Loire peut décider de restreindre la circulation des véhicules à fortes émissions de polluants, lorsque des pics de pollution apparaissent dans l’agglomération de Tours.

Une mise en circulation différenciée peut alors être adoptée dans la cité blanche et bleue. 

Pour tous les automobilistes tourangeaux, il est obligatoire d’apposer une vignette Crit’Air sur le pare-brise. Les villes de l’agglomération tourangelle telles que Chambray-lès-Tours, Joué les Tours, St Cyr sur Loire, Saint Avertin ou encore Saint-Pierre-des-Corps sont également concernées.

Les véhicules les plus polluants (Crit’Air 4 et 5) ne sont pas admis dès le niveau 2 de l’alerte pollution déclenchée.

Par ailleurs, Tours pourrait devenir prochainement une zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m). C’est une possibilité en cours de discussion dans le Centre-Val-de-Loire.

Démarches pour obtenir une vignette Crit’Air à Tours

Comment faire une vignette Crit’Air dans le département de l'Indre et Loire ? 

Pour acheter votre pastille pollution en Centre-Val-de-Loire, il vous suffit de faire votre demande sur Internet. Vous avez alors deux options : confier votre dossier à un service d’accompagnement indépendant tel que Vignette-Pollution ou envoyer votre demande via le site gouvernemental.

Vignette-Pollution vous propose un service rapide et simple pour obtenir votre pastille Crit’Air en quelques jours. Pour cela, le formulaire dédié se tient à votre disposition. Seules trois informations vous seront demandées : votre contact, votre adresse et votre numéro de plaque d’immatriculation. À partir de celle-ci, nos équipes récupèrent automatiquement toutes les données liées à votre véhicule pour compléter votre démarche. Dès sa validation, votre pastille pollution est envoyée à l’impression, puis arrivera dans votre boîte aux lettres sous quelques jours ouvrés. En attendant de la recevoir, sachez que vous recevrez sur votre e-mail, un certificat qualité de l’air provisoire. Toutes les étapes sont disponibles en suivi.

Par ailleurs, vous pouvez faire votre démarche en ligne sur le site du ministère de l’Écologie, mais sachez qu’il peut exister des délais plus importants.

Quel est le prix et la durée de vie d’une vignette pollution ?

Seul, le certificat qualité de l’air vaut 3,67 €. Toutefois, opter pour un service d’accompagnement comme Vignette-Pollution a un coût : 59,90 €. Cette somme se justifie par un délai de traitement en 4 heures maximum, une récupération automatique des informations du véhicule, l’envoi d’une vignette provisoire, l’impression par l’imprimerie nationale et les frais d’acheminement.

Une fois votre certificat qualité de l’air reçu, il se garde toute la durée de vie de votre véhicule. Il peut cependant être à renouveler s’il y a un changement de pare-brise ou s’il devient illisible.

Les sanctions en cas de non-conformité ou d'absence de certificat

Si la réglementation n’est pas respectée, à savoir :

  • rouler sans vignette Crit’Air dans une zone à faibles émissions mobilité ou à circulation différenciée
  • circuler avec un véhicule non autorisé

Une amende forfaitaire de 68 € (minorée à 45 €) s’applique aux voitures, deux-roues et véhicules utilitaires légers et de 135 € (minorée à 90 €) pour les camions et les bus.

D’autre part, la contrefaçon de pastille Crit’Air est également sanctionnée à hauteur de 135 € avec possible majoration jusqu’à 750 €.