Vignette Crit’Air Vannes

Vignette Crit’Air Vannes

Quelques villes françaises ont adopté la vignette Crit’Air. Ce dispositif, créé par le gouvernement, a pour but de réduire considérablement la pollution atmosphérique. Celle-ci est responsable de nombreux décès prématurés sur le territoire. L’enjeu est de transformer le parc automobile français en faveur des véhicules propres. Pour ce faire, la pastille anti-pollution s’inscrit comme une mesure phare. En effet, elle classe les véhicules et interdit la circulation des plus polluants dans certaines zones. Les automobilistes sont-ils obligés d’apposer le certificat qualité de l’air dans la cité des Vénètes ?

Vignette Crit’Air à Vannes : le point sur la situation

Une mesure environnementale pour limiter la circulation des véhicules polluants

La mise en place du dispositif Crit’Air implique deux choses. La première est l’apposition de la vignette numérotée et colorée sur tous les véhicules terrestres motorisés. Celle-ci facilite l’identification des niveaux de pollution et permet de filtrer les plus polluants dans les agglomérations.

La seconde est la transformation des villes en ZFE-m (zone à faibles émissions mobilité) ou ZPA (zone de protection de l’air). Dans le premier cas, les restrictions de circulation sont permanentes, et dans le second cas, elles sont ponctuelles pendant les épisodes de pollution.

Il faut bien comprendre que les véhicules sont classés en 6 catégories distinctes, allant de 0 à 5. Les voitures, les deux-roues, les poids lourds, les VUL, les cars et les bus sont évalués selon leur date de première immatriculation, leur norme Euro et leur type de moteur.

Les véhicules figurant hors classement, Crit’Air 4, 5 sont les plus polluants et sont visés par les restrictions.

Certificat de pollution de l’air Crit’Air : quelles sont les règles Crit’Air à Vannes ?

Vannes est la capitale du Morbihan, situé sur la côte sud en basse Bretagne. Ville d’art et d’histoire, Vannes possède un patrimoine riche. Elle est réputée pour ses lieux emblématiques comme les remparts, la cathédrale, la cohue, l’esplanade du Port, ses ruelles médiévales et l’Hôtel de Limur.

Cette ville bretonne possède un charme unique avec ses très vieilles maisons à colombages et constitue le point de départ pour les excursions vers la « petite mer ».

À l’heure actuelle, l’agglomération de Vannes n’a pas opté pour la mise en place d’une ZFE-m ou le port de la vignette Crit’Air. Autrement dit, en tant qu’automobiliste, vous n’êtes pas obligé d’équiper votre véhicule de la pastille environnementale.

Toutefois, les collectivités territoriales peuvent décider de changer cette situation dans un futur proche. Par la même occasion, il se peut que la préfecture du Morbihan déclenche ponctuellement la circulation différenciée pendant les pics de pollution. Dans ce cas, la vignette Crit’Air peut être demandée par les autorités locales.

Achat du certificat qualité de l’air : ce qu’il faut connaître

Les étapes à réaliser pour commander la vignette Crit’Air dans le golfe du Morbihan

Même si la pastille pollution n’est pas obligatoire à Vannes, elle peut être utile si vous avez des déplacements dans la Métropole de Rennes ou à Brest.

Pour faire votre demande, préparez votre numéro de plaque d’immatriculation et vos informations de contact (nom, prénom, adresse). Il vous suffit ensuite de les renseigner dans le formulaire dédié. À partir de l’immatriculation de votre véhicule, Vignette-Pollution.net récupère les détails qui lui sont relatifs. Dans les 4 heures suivantes, votre dossier est traité avant d’être envoyé à l’impression. Vous recevrez, à votre adresse, le certificat officiel quelques jours plus tard. En attendant, si vous avez besoin d’une vignette, un justificatif provisoire vous est donné.

Par ailleurs, Vignette-Pollution.net n’est pas la seule solution, vous pouvez faire votre démarche sur le site du ministère de la Transition écologique. Les délais risquent cependant d’être allongés.

Les modalités d’achat et de validité de la pastille environnementale

Sur le site du gouvernement, le certificat qualité de l’air est vendu à 3,70 € pour les immatriculations françaises, et 4,51 € pour les immatriculations étrangères. Et ce, quel que soit le type du véhicule.

En revanche, le prix augmente à 59,90 € pour un achat effectué sur Vignette–Pollution.net. Cette hausse s’explique par l’accompagnement personnalisé, des délais de traitement plus rapides, la récupération des informations du véhicule et leur stockage, les frais d’impression et d’acheminement.

Lors de la commande de votre vignette Crit’Air, il faut savoir qu’elle n’a pas besoin d’être renouvelée, sauf si vous changez votre pare-brise ou qu’elle devient illisible.

Peut-on recevoir une amende à Vannes en cas de non-respect des règles Crit’Air ?

Circuler dans une ZFE–M ou dans une ZPA pendant la circulation différenciée sans respecter les restrictions en vigueur peut entraîner une sanction. C'est notamment le cas en l’absence de vignette ou si vous roulez avec un véhicule de classe interdite.

L’infraction entraîne une amende de 68 € pour les voitures, les motos, les utilitaires. Et 135 € pour les poids lourds, les autocars ou les bus.

Toutefois, à Vannes, ces sanctions ne sont pas applicables tant que la commune n’impose pas strictement la vignette Crit’Air.